Accéder au contenu principal

France : un militaire se tue à l'entraînement, un autre se blesse grièvement

Un hélicoptère Caracal de l'armée française survole la base d'Orléans-Bricy, le 16 janvier 2020.
Un hélicoptère Caracal de l'armée française survole la base d'Orléans-Bricy, le 16 janvier 2020. © Ludovic Marin, AFP

Un militaire s'est tué et un autre a été grièvement blessé en chutant à l'entraînement, mercredi dans le sud-ouest de la France, a annoncé le ministère des Armées. Il s'agit du deuxième accident mortel de militaires français en 15 jours.

Publicité

L'armée française a perdu l'un de ses membres, mercredi 29 avril. "Au cours d’un entraînement [pour une mission de sauvetage] réalisé par un Caracal de l’Escadron d’hélicoptères 1/67 'Pyrénées', deux militaires ont chuté au sol dans des circonstances qui restent à établir", a indiqué le ministère des Armées dans la soirée.

L'un d'eux, le sergent Pierre Pougin, sauveteur plongeur héliporté de l’escadron d’hélicoptères 1/67 "Pyrénées" de la base aérienne 120 de Cazaux en Gironde, a été tué. "À ses côtés, un infirmier du Service de santé des armées affecté à l’antenne médicale de Cazaux, grièvement blessé, a été rapidement pris en charge par les secours", ajoute le communiqué.

Selon le colonel Cyrille Duvivier, porte-parole de l'armée de l'air, l'accident est survenu à environ 5 kilomètres au sud-ouest de la commune de Biscarosse, dans les Landes.

Opération Barkhane

L’escadron Pyrénées a notamment été engagé ces dernières années au sein de l'opération antijihadiste Barkhane au Sahel, avec des vocations de soutien aux forces, de reconnaissance, de recherche et de sauvetage au combat.

La ministre des Armées, Florence Parly, a fait état de son "immense tristesse". Elle a exprimé "toutes ses condoléances aux familles, aux proches, ainsi qu’aux frères d’armes" du militaire décédé et adressé "son soutien dans cette épreuve à l’infirmier blessé".

Le 15 avril déjà, deux militaires avaient été tués et cinq blessés dans l'accident lors d'un vol d'entraînement d'un appareil du 5e Régiment d'hélicoptères de combat de Pau. L'appareil s'était crashé dans un champs agricole, au cœur d'une zone vallonnée et boisée, avant de prendre feu.

Avec Reuters et AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.