Accéder au contenu principal

Pour Emmanuel Macron, pas de retour à "une vie normale" le 11 mai

Le président français Emmanuel Macron participe à la traditionnelle cérémonie du muguet au palais de l'Élysée, le 1er mai 2020 à Paris, lors du 46e jour de confinement en France.
Le président français Emmanuel Macron participe à la traditionnelle cérémonie du muguet au palais de l'Élysée, le 1er mai 2020 à Paris, lors du 46e jour de confinement en France. © Alain Jocard, AFP

Trois jours après la présentation du plan de déconfinement, le président français Emmanuel Macron a affirmé vendredi que le 11 mai serait "une étape importante" mais ne signerait pas le retour à "une vie normale".

Publicité

Lors d'une réception à l'Élysée pour remercier "l'ensemble du monde agricole", le président Emmanuel Macron a souligné, vendredi 1er mai, que le 11 mai constituerait "une étape importante" avec le début du déconfinement mais que cette date ne signera pas le passage "à une vie normale".

"Le 11 mai sera une étape importante évidemment. Et nous serons aussi là dans la durée car le 11 mai ne sera pas le passage d'un état actuel à une vie normale", a déclaré le chef de l'État.

"Il est trop tôt pour vous dire que la crise est finie. On va rentrer dans une étape et on va continuer à avancer", a ajouté Emmanuel Macron. Le 11 mai sera une étape, il y en aura d'autres, a-t-il insisté.

"Frustration des fleuristes"

"Il y a aura une reprise qu'il faudra organiser et donc un accompagnement qu'il faudra continuer", a-t-il ajouté, en présence du ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, du président du marché de Rungis, Stéphane Layani, et de représentants de la filière horticole, en plein crash des producteurs de muguet paralysés par la fermeture des fleuristes.

Sur un ton empathique, Emmanuel Macron a dit vouloir, par ce brin de muguet partagé à l'Élysée, essayer "de briser toute la frustration des fleuristes qui n'auront pas pu offrir, toute la tristesse des enfants" qui n'auront pas pu aller l'acheter et "la solitude de tant de nos aînés" qui ne l'auront pas reçu.

>> À lire aussi : "Covid-19 en France : un 1er-Mai historique, sans défilé"

Hommage au monde agricole

Le chef de l'État a tenu à "rendre hommage à l'ensemble du monde agricole et à l'ensemble de la chaîne agroalimentaire", citant l'horticulture, le maraîchage, la pêche, les entreprises de transformation et l'ensemble de la logistique et de la distribution. "Elle a tenu et dans cette période notre peuple a été nourri", a-t-il souligné.

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé cette semaine que la phase de déconfinement doit débuter le 11 mai à condition que les données épidémiologiques le permettent. Elle serait ensuite suivie d'une nouvelle phase de levée des restrictions, prévue le 2 juin prochain.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.