Vidéos : retour en chansons sur la carrière d'Idir, homme de partage

Le chanteur algérien Idir lors du Printemps de Bourges, le 23 avril 2020.
Le chanteur algérien Idir lors du Printemps de Bourges, le 23 avril 2020. © Alain Jocard, AFP

Véritable légende de la musique kabyle, le chanteur algérien Idir est décédé à l'âge de 70 ans. France 24 revient en vidéo sur les plus grands moments de sa carrière.

Publicité

Reconnu internationalement, le chanteur algérien Idir a eu une carrière riche, faite de nombreuses rencontres, jusqu'à son décès le samedi 2 mai à Paris, à l'âge de 70 ans. Depuis les années 1970, il était devenu l'ambassadeur de la musique kabyle et de la diversité culturelle.

  • "A Vava Inouva"

Alors qu'il se destinait à être géologue, un passage en 1973 sur Radio Alger change le cours de sa vie : il remplace au pied levé la chanteuse Nouara, et sa chanson en langue berbère "A Vava Inouva", qui évoque les veillées dans les villages kabyles, fait le tour du monde à son insu pendant qu'il fait son service militaire.

  • Un premier album à Paris

Sollicité par la maison de disques Pathé Marconi, il rejoint Paris en 1975 pour produire son premier album, également intitulé "Vava Inouva".

  • Un homme de partage

Dans les années 1980, il disparaît de la scène pendant dix ans. Sa carrière est relancée en 1991 avec la publication d'une compilation de ses chansons. En 1995, il chante sur scène avec une autre icône de la musique kabyle, Lounès Matoub.

  • Le tournant avec "Identités"

La sortie en 1999 de l'album "Identités", sur lequel il chante avec Manu Chao, Dan Ar Braz, Maxime Le Forestier, Gnawa Diffusion, Zebda, Gilles Servat, Geoffrey Oryema et l'Orchestre national de Barbès, est un énorme succès.

  • La France des couleurs

En 2007, en pleine campagne présidentielle française, il sort son album "La France des couleurs".

  • Des duos avec les plus grands

Idir n'a cessé d'aller à la rencontre des autres artistes.  En 2017, il sort un nouvel album de duos "Ici et ailleurs". On y retrouve les plus grands, comme Francis Cabrel, Bernard Lavilliers, Maxime Le Forestier ou encore Charles Aznavour.

  • Le retour en Algérie

Après une absence de 38 ans,  il revient chanter en 2018 à Alger pour le nouvel an berbère "Yennayer".

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine