Coronavirus: la NFL renonce à délocaliser des matches de sa saison 2020

Publicité

New York (AFP)

La Ligue professionnelle de football américain (NFL) renonce à délocaliser ses matches de la prochaine saison régulière prévus à Londres et à Mexico, en raison de problèmes logistiques liés à la pandémie de coronavirus, a-t-elle annoncé lundi.

L'instance a précisé que les rencontres en question se tiendraient aux Etats-Unis, selon "des protocoles cohérents donnant la priorité au bien-être des joueurs, du personnel et des fans".

Un match était prévu au Stade Azteca de Mexico City et quatre autres à Londres - deux à Wembley et deux au Tottenham Stadium.

"Après une analyse approfondie, nous pensons que la décision de jouer tous nos matches chez nous cette saison est la bonne", a déclaré le vice-président exécutif de la NFL, Christopher Halpin, ajoutant: "nous avons hâte de revenir dans ces deux pays au cours de la saison 2021".

"Les nombreux fans de la NFL à Londres, au Royaume-Uni et en Europe seront évidemment déçus par cette nouvelle, mais cette décision était la bonne pour assurer la sécurité de toutes les personnes impliquées dans le sport", a déclaré le maire de Londres Sadiq Khan.

Les Arizona Cardinals, Atlanta Falcons, Jacksonville Jaguars et Miami Dolphins, qui devaient "recevoir" à l'occasion de ces rencontres délocalisées, les organiseront sur leur propre stade.

Malgré l'incertitude qui plane sur une éventuelle reprise du sport professionnel aux États-Unis, frappés par la pandémie Covid-19, la NFL prévoit, selon certains médias, d'annoncer cette semaine son calendrier complet pour la saison régulière 2020. Laquelle comprendrait 16 journées et débuterait comme prévu le 10 septembre.