Accéder au contenu principal

Le Brésil franchit la barre des 100 000 cas confirmés de Covid-19

Une projection sur la célèbre statue du Christ rédempteur, sur le Corcovado à Rio de Janeiro, le 3 mai 2020, donne l'impression que le visage de Jésus est recouvert d'un masque de protection, pour encourager la population à en porter.
Une projection sur la célèbre statue du Christ rédempteur, sur le Corcovado à Rio de Janeiro, le 3 mai 2020, donne l'impression que le visage de Jésus est recouvert d'un masque de protection, pour encourager la population à en porter. © Mauro Pimentel, AFP

Le Brésil a franchi dimanche le cap symbolique des 100 000 cas confirmés de Covid-19. Si le pays compte 7 025 morts liés au nouveau coronavirus, de nombreux experts estiment que les chiffres officiels sont largement sous-évalués. Le président Bolsonaro continue pour sa part de critiquer les mesures de confinement prises par certains gouverneurs.

Publicité

101 147 : c'est le nombre de cas confirmés de Covid-19 au Brésil, selon le dernier bilan officiel du ministère de la Santé. Ce pays de 210 millions d'habitants aux dimensions continentales se situe au neuvième rang mondial en termes de personnes infectées. Mais il est le septième en ce qui concerne le nombre de décès, avec 7 025 morts.

Le Brésil dépasse l'Allemagne, avec 275 nouveaux décès liés au Covid-19 enregistrés pendant les dernières 24 heures. Des chiffres qui en laissent plus d'un sceptiques. De nombreux spécialistes considèrent que le nombre de cas confirmés officiellement est 15 fois inférieur à la réalité, seuls les patients en état grave étant testés.

Le président d'extrême droite Jair Bolsonaro n'a cessé de minimiser la pandémie et de critiquer les mesures de confinement prises par les gouverneurs de presque tous les États. "La destruction des emplois par certains gouverneurs est irresponsable et inacceptable. Nous allons le payer cher dans le futur", disait encore le chef de l'État brésilien dimanche 3 mai dans un live sur Facebook.

Pourtant, la situation est critique dans de nombreux États, avec des hôpitaux débordés, alors que le pic de la pandémie est loin d'être atteint dans le plus grand pays d'Amérique latine. Le célèbre photographe Sebastiao Salgado a lancé dimanche une pétition en ligne signée par des stars comme Brad Pitt, Madonna ou Paul McCartney, réclamant des "mesures urgentes" des pouvoirs publics pour protéger les indigènes du nouveau coronavirus, auquel ils sont particulièrement vulnérables.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.