Accéder au contenu principal

Top 14: les barrages pour l'Europe tiennent la corde

La fin de la saison 2019-2020 actée, le Top 14 va devoir distribuer six billets pour la Coupe d'Europe de rugby
La fin de la saison 2019-2020 actée, le Top 14 va devoir distribuer six billets pour la Coupe d'Europe de rugby PASCAL GUYOT AFP/Archives
Publicité

Paris (AFP)

La fin de la saison 2019-2020 actée, le Top 14 va devoir distribuer six billets pour la Coupe d'Europe de rugby: plusieurs scénarios s'affrontent avant la réunion des présidents de clubs mercredi, qui pencheraient vers la solution des barrages.

Le football a tranché, il y a quelques jours, en retenant "un indice de performance" qui envoie donc le PSG, l'OM et Rennes en Ligue des champions. Le rugby, lui, continue à s'interroger sur les six billets européens à distribuer au terme d'une saison tronquée (17 matches seulement) par la pandémie de coronavirus.

Quatre scénarios sont mis en avant pour le moment: 1. tenir compte du classement de la saison (Bordeaux-Bègles, Lyon, Racing 92, Toulon, La Rochelle, Clermont); 2. reconduire les qualifiés de la saison dernière (Toulouse, Clermont, Lyon, Racing 92, La Rochelle, Montpellier); 3. faire une moyenne sur les deux dernières saisons (Toulouse, Lyon, Clermont, Racing 92, Bordeaux-Bègles, La Rochelle); 4. organiser des barrages.

Selon les informations de l'AFP, c'est cette dernière solution qui tient la corde.

Les quatre premiers (Bordeaux-Bègles, Lyon, le Racing 92 et Toulon) seraient ainsi qualifiés directement. Les deux derniers billets seraient attribués à l'issue de barrages: le 5e (La Rochelle) recevrait le 8e (Montpellier) tandis que le 6e (Clermont) défierait le 7e (Toulouse). Les deux vainqueurs joueraient la Coupe d'Europe la saison prochaine.

La date de ces barrages dépendra du retour sur les terrains.

Cette solution offrirait à Toulouse et Montpellier, les deux clubs qui ont fourni les plus d'internationaux au XV de France pendant la Coupe du monde et le Tournoi des six nations, une chance de jouer leur place sur le terrain.

- Nouvelle formule ? -

Les présidents des clubs, réunis mercredi, devront d'abord valider ce projet avant que le comité directeur de la LNR, organisé vraisemblablement la semaine prochaine, n'officialise cette décision.

"Si c'est acté, on s'adaptera pour préparer et jouer ce match dans les meilleures conditions. Si ce n'est finalement pas le cas, parce que beaucoup de choses sont dites, alors on ne criera pas à l'injustice. Aujourd'hui, notre classement à la dix-septième journée ne nous permet pas de faire des doléances", a d'ailleurs expliqué l'entraîneur du MHR Xavier Garbajosa sur France Bleu Hérault.

Mais ce ne sont pas les seules inconnues entourant les compétitions européennes. Selon L'Equipe, l'EPCR, organe directeur et organisateur de la Coupe d'Europe et du Challenge européen, réfléchit en effet à un reformatage de ses compétitions pour la saison prochaine.

L'une des formules envisagées consisterait placer les dix-huit participants dans une poule unique où chaque équipe affronterait, au cours de la première phase, deux autres équipes en matches aller-retour. Les huit meilleurs seraient ainsi qualifiés pour les quarts de finale.

Ce reformatage permettrait notamment de "gagner deux week-ends" et ainsi de finir l'édition 2019-2020 avec des quarts fin septembre avant les demi-finales et la finale en octobre, lors des deux week-ends qui auraient dû servir au lancement de la prochaine Coupe d'Europe.

Par ricochet, l'édition 2020-2021 commencerait en décembre avec une poule unique qui regrouperait six équipes françaises, six équipes anglaises et six équipes (irlandaises, galloises, écossaises ou italiennes) issues du Pro 14. Si la pandémie de coronavirus le permet.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.