Accéder au contenu principal

Auto: le plateau du championnat de SUV électriques Extreme E s'étoffe

Publicité

Paris (AFP)

Le plateau du championnat de voitures SUV électriques Extreme E, qui doit débuter en janvier, s'étoffe avec l'annonce mercredi de l'arrivée de l'équipe américaine Chip Ganassi Racing (CGR), connue pour ses victoires en IndyCar et Nascar aux Etats-Unis.

CGR rejoint un autre grand nom américain de la course automobile, Andretti Autosport, qui a pour sa part annoncé sa participation il y a deux semaines.

Ce championnat vise à faire courir des voitures tout-terrain électriques dans des écosystèmes fragilisés comme la forêt amazonienne, les déserts sénégalais et saoudien, le Groenland et le Népal. Il a été mis sur pied par Alejandro Agag, à l'origine du championnat de monoplaces électriques Formule E.

"Extreme E marque l'entrée de l'équipe dans les compétitions électriques pour la première fois en ses 30 ans d'existence", a souligné CGR dans un communiqué.

"Extreme E est très différent de tout ce que nous avons fait jusqu'à présent mais cela va dans la direction de ce que je pense être l'avenir des sports mécaniques", a souligné Chip Ganassi, cité dans le communiqué.

"Notre championnat offre des défis très différents mais l'équipe (CGR) a un palmarès victorieux dans toutes les disciplines auxquelles elle a participé et possède clairement les capacités pour faire aussi bien en Extreme E", a pour sa part souligné Alejandro Agag.

Les organisateurs du championnat ont récemment annoncé que tous les équipages participants devront être mixtes et plusieurs femmes s'entraînent actuellement pour y participer, parmi lesquelles la Suissesse Simona de Silvestro, la Suédoise Mikaela Ahlin-Kottulinsky ainsi que les Britanniques Jamie Chadwick et Katherine Legge.

Un comité scientifique qui guidera des projets éducatifs et de recherche dans le domaine des enjeux environnementaux a également été constitué.

Les autres équipes engagées dans ce championnat sont pour le moment la filiale de Mercedes HWA, Venturi, ABT Sportsline, Veloce --qui compte parmi ses dirigeants le Français Jean-Eric Vergne, double champion de Formula E-- et QEV Technologies.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.