Accéder au contenu principal

Édouard Philippe confirme le début du déconfinement "progressif" le 11 mai

Le Premier ministre Édouard Philippe, entouré du ministre français de la Santé et des Solidarités Olivier Veran (à droite), présente les détails de la fin du confinement du pays, le 7 mai 2020 à l'hôtel Matignon à Paris.
Le Premier ministre Édouard Philippe, entouré du ministre français de la Santé et des Solidarités Olivier Veran (à droite), présente les détails de la fin du confinement du pays, le 7 mai 2020 à l'hôtel Matignon à Paris. © Christophe Archambault, AFP

Le déconfinement se déroulera de manière "progressive" et "différenciée" en France, notamment à Mayotte et en Île-de-France. C'est ce qu'a annoncé le Premier ministre, Édouard Philippe, jeudi à 16 h, depuis Matignon. Revivez son intervention dans notre liveblog.

Publicité

La France va commencer sa sortie de confinement. Le Premier ministre Édouard Philippe a confirmé, jeudi 7 mai, que la première phase de déconfinement aurait lieu dès le 11 mai. Voici les principales annonces:

  • Le gouvernement a maintenu en "rouge" quatre régions — l'Île-de-France, le Grand Est, Hauts-de-France, la Bourgogne — soit plus du tiers de la population, où les collèges et les parcs resteront fermés. Le déconfinement est également reporté à Mayotte en raison du risque d'un emballement épidémique.

     

     

  • Le gouvernement fera preuve de la plus grande vigilance pour la région Île-de-France, où le nombre de personnes contaminées au coronavirus reste élevé. Les centres commerciaux de plus de 40 000 m² seront fermés. Le port du masque deviendra obligatoire dans les transports en commun et une attestation de l'employeur précisant les horaires de l'employé sera requise pendant les heures de pointe.

     

     

  • Selon le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, "un million d'enfants" reprendront dès mardi le chemin de l'école, soit  "80 % à 85 %" des 50 500 établissements du pays. 

     

     

  • Le gouvernement table sur des dépistages massifs avec 700 000 tests par semaine. La France "est prête pour tester massivement" les personnes présentant des symptômes du coronavirus ainsi que celles avec lesquelles elles ont été en contact, a assuré le ministre de la Santé Olivier Véran.

Parmi les autres annonces:

  • Une prime de 1 000 à 1 500 euros pour tous les salariés des Ehpad
  • Une nouvelle attestation sera disponible pour les déplacements de 100 km
  • "Les frontières [hors Europe] restent fermées jusqu'à nouvel ordre", "jusqu'au 15 juin au moins"
  • Ouverture au cas par cas des plages et lacs, sur autorisation du préfet

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.