Ligue 1 : l'OL lance deux recours en justice après l'arrêt du championnat

Le président de l'Olympique lyonnais Jean-Michel Aulas en conférence de presse le 15 octobre 2019 à Décines-Charpieu, près de Lyon
Le président de l'Olympique lyonnais Jean-Michel Aulas en conférence de presse le 15 octobre 2019 à Décines-Charpieu, près de Lyon © Romain Lafabregue, AFP archives

Le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, a annoncé jeudi avoir intenté deux actions en justice suite à l'arrêt de la Ligue 1. Le premier porte sur la reprise de l'activité et le second sur le mode de calcul du classement.

Publicité

L'Olympique Lyonnais n'a pas dit son dernier mot. Le président du club, Jean-Michel Aulas, a annoncé jeudi 7 mai avoir intenté deux actions en justice. "Nous avons beaucoup hésité à le faire. Le conseil d'administration d'OL Groupe a pris la décision ce matin (jeudi) de déposer deux recours", a-t-il confié sur la chaîne L'Equipe.

Suite à l'arrêt prématuré de la Ligue 1 en raison du Covid-19, l'OL se retrouve 7e du classement et pourrait se voir priver d'une participation à une Coupe d'Europe la saison prochaine. 

"L'argent n'est pas le souci majeur de l'OL. Nous avons fait en sorte de demander une possible reprise de l'activité. La décision du ministre des Sports est basée sur une date du 3 août qui n'existe pas à l'UEFA. On peut examiner en détail avec le Premier ministre et le ministre de la Santé le protocole sanitaire validé par tous les pays européens et voir s'il y a une possibilité de reprise", a précisé le patron de l'Olympique Lyonnais.

"Le football français n'est pas sûr de se remettre de cet arrêt prématuré"

"Le second recours porte sur les modalités d'arrêt du championnat et le mode de calcul du classement (après la 28e journée)", a-t-il ajouté.

L'OL pourrait ne pas participer à une coupe d'Europe la saison prochaine sauf s'il venait à gagner la coupe de la Ligue pour laquelle il doit jouer la finale contre le PSG, voire gagner la Ligue des Champions (Lyon a gagné son 8e de finale aller contre la Juventus, le retour pourrait se disputer le 8 août).

"Le football français n'est pas sûr de se remettre de cet arrêt prématuré", a par ailleurs estimé Jean-Michel Aulas. "Car rien de méritait que l'on prenne une décision pareille".

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine