Accéder au contenu principal

Coronavirus: Silver plaide pour reprendre la saison NBA dans une ou deux "bulles" (médias)

Publicité

Los Angeles (AFP)

Le patron de la NBA, Adam Silver, a dit aux joueurs vendredi qu'une reprise de la saison aurait plus de sens de se faire dans une ou deux "bulles", coronavirus oblige, et qu'une décision pouvait être prise en juin, a rapporté vendredi ESPN.

"Il serait plus sûr d'être au même endroit, ou à deux endroits, pour commencer", a estimé Silver selon le média américain, qui s'est procuré un enregistrement de la conférence téléphonique à laquelle participaient également des joueurs dont Chris Paul, représentant syndical (NBPA) et Michele Roberts, directrice cette instance.

La NBA, qui a suspendu sa saison depuis le 11 mars et le test positif du Français Rudy Gobert (Utah), étudie depuis des semaines la possibilité de la clore, à huis clos, en regroupant toutes les équipes dans une même zone confinée, qui pourrait être Las Vegas et/ou Disney World à Orlando.

"Il n'y a aucun intérêt à augmenter le risque de vous faire voyager de ville en ville, s'il n'y a pas de fans", a argué Silver, qui a souhaité que la saison reprenne dès les play-offs, en sept matches à chaque tour, quitte à organiser préalablement des barrages qualificatifs pour accueillir davantage d'équipes dans la mesure où la saison régulière serait stoppée.

Quelques heures avant cette conférence, Michele Roberts avait déclaré à ESPN que les joueurs, certes favorables à l'idée d'une "bulle" dans laquelle, séparés de leur famille, ils feraient des allers-retours juste pour s'entraîner et jouer les matches dans un hôtel, ont néanmoins exprimé leur scepticisme sur la question de la surveillance des lieux.

Evoquant également la saison prochaine, Adam Silver a indiqué aux joueurs que son entame pourrait être repoussée jusqu'en décembre, indépendamment du sort de l'actuelle. ESPN ajoute qu'il les a préparés à la perspective de devoir la disputer à huis clos, tant qu'un vaccin ne sera pas trouvé.

- "Le plus grand défi" -

Rappelant que 40% des revenus de la ligue provenaient de la billetterie, le patron de la NBA a souligné la nécessité de gérer collectivement avec le syndicat des joueurs les problèmes qui en découleraient sur le plan salarial.

"Cela pourrait s'avérer être le plus grand défi de toute notre vie", a-t-il insisté, ajoutant que "la convention collective n'a pas été conçue pour des pandémies prolongées".

La conférence de ce vendredi a coïncidé avec le premier jour du retour à l'entraînement, en séance individuelle, sur la base du volontariat, pour les joueurs des équipes autorisées à rouvrir leurs installations par leurs autorités locales, en respectant de stricts protocoles de sécurité.

Sur la quinzaine de franchises éligibles, seuls les Cleveland Cavaliers et les Portland Trail Blazers ont rouvert les portes de leur centre d'entraînement. D'autres comme Toronto, Orlando, Denver, Miami devraient en faire autant la semaine prochaine.

Voyant plus loin, une fois que les entraînements collectifs seront autorisés, Adam Silver a proposé qu'ils se déroulent sur un minimum de trois semaines, avant de reprendre la compétition.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.