Accéder au contenu principal

Le Royaume-Uni veut imposer 14 jours d'isolement aux personnes arrivant de l'étranger

Toute personne arrivant au Royaume-Uni devra se placer à l'isolement pendant 14 jours, selon le Times.
Toute personne arrivant au Royaume-Uni devra se placer à l'isolement pendant 14 jours, selon le Times. © Tolga Akmen, AFP

La fédération britannique du transport aérien affirme samedi que le gouvernement a notifié les compagnies aériennes à propos de l'instauration d'une quarantaine de 14 jours pour les personnes arrivant de l'étranger, afin d'éviter une seconde vague de Covid-19.

Publicité

Toute personne arrivant sur le territoire britannique devra se soumettre à un isolement de 14 jours. Le gouvernement britannique a notifié les compagnies aériennes qu'il allait instaurer une quatorzaine pour les personnes arrivant de l'étranger dans l'espoir d'éviter une deuxième vague de l'épidémie de Covid-19, a indiqué samedi 9 mai la fédération du transport aérien.

La maladie a fait à ce jour 31 241 morts au Royaume-Uni, soit le deuxième bilan le plus lourd au niveau mondial, derrière les États-Unis et devant l'Italie.

Airlines UK, qui représente notamment British Airways, EasyJet et d'autres acteurs du secteur, a estimé que cette décision devait être accompagné d'un "plan de sortie crédible", ajoutant qu'elle devrait être réexaminée chaque semaine.

Les opérateurs aéroportuaires ont de leur côté déclaré que cette quarantaine était susceptible d'avoir un impact "dévastateur" sur le secteur du transport aérien et sur l'économie dans son ensemble.

Des annonces sur le déconfinement dimanche

Le journal The Times, qui avait le premier fait état de l'information, précise que la mesure de quarantaine, qui devrait entrer en vigueur début juin, prévoit notamment que les voyageurs entrant dans le pays communiquent l'adresse où ils prévoient de s'isoler pendant deux semaines dès leur arrivée.

"Ces mesures aideront à protéger les citoyens britanniques et permettront de réduire la circulation du virus au moment où nous entrons dans la seconde phase de notre riposte", poursuit le quotidien, citant une source gouvernementale.

Les services du Premier ministre Boris Johnson ont refusé de commenter l'information, tout comme le ministère de l'Intérieur.

Boris Johnson doit annoncer dimanche les prochaines étapes de la lutte contre l'épidémie, ce qui devrait notamment inclure un léger assouplissement à partir de la semaine prochaine du confinement en vigueur.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.