Accéder au contenu principal

Covid-19 : la Nouvelle-Zélande amorce sa sortie progressive du confinement

Au total, la Nouvelle-Zélande, qui compte cinq millions d'habitants, a enregistré 1 147 cas de coronavirus, et 21 décès.
Au total, la Nouvelle-Zélande, qui compte cinq millions d'habitants, a enregistré 1 147 cas de coronavirus, et 21 décès. © RUTH MCDOWALL / REUTERS

Bien que des restrictions demeurent, la Nouvelle-Zélande lève graduellement son confinement à la faveur de succès enregistrés dans la lutte contre le coronavirus. Les compétitions sportives pourront bientôt reprendre, à l'instar du championnat de Super Rugby, qui débutera le 13 juin.

Publicité

Le confinement sera graduellement levé en Nouvelle-Zélande au cours des dix prochains jours, même si des restrictions demeureront, et ce à la faveur des succès enregistrés dans la lutte contre le Covid-19, a annoncé la Première ministre Jacinda Ardern.

La cheffe du gouvernement a annoncé que l'alerte sanitaire serait ramenée au niveau 2 (sur 4) à partir du jeudi 14 mai, date à laquelle les centres commerciaux, cinémas, restaurants et terrains de jeux rouvriront.

"Personne ne doit penser que le Covid-19 n'est plus parmi nous", a averti Jacinda Ardern en relevant cependant que l'archipel, au sortir de 70 jours de confinement, n'avait plus que 90 cas de coronavirus actifs.

"Vos efforts nous ont amenés à ce point avant la plupart des autres pays, sans le carnage que le Covid-19 a infligé à de nombreux autres endroits", a-t-elle dit lors d'un discours télévisé. "Mais les risques demeurent, alors s'il vous plait, soyez vigilants".

Nombre quotidien de nouveaux cas inférieur à dix depuis mi-avril

Au total, la Nouvelle-Zélande, qui compte cinq millions d'habitants, a enregistré 1 147 cas de coronavirus, et 21 décès.

Depuis la mi-avril, le nombre de nouveaux cas sur 24 heures est inférieur à dix. Lundi, il était de trois.

Sous le niveau 2 de l'alerte sanitaire, les frontières internationales demeureront fermées mais la vie à l'intérieur du pays va retrouver une forme de normalité.

Les règles de distanciation sociale devront être observées, mais les gens ne seront plus tenus de rester chez eux.

"Au niveau 2, nous pouvons à nouveau sortir, et la plupart des secteurs économiques repartent", a précisé la Première ministre.

Déplacements de nouveau autorisés à l'intérieur du pays

Il y a deux semaines, le confinement avait déjà été assoupli pour permettre la restauration à emporter et certaines activités de loisir. Mais les libertés seront bien plus grandes à compter de jeudi.

Les personnes de plus de 70 ans pourront de nouveau sortir après plus de sept semaines de quarantaine obligatoire.

Les déplacements à l'intérieur du pays, eux, seront de nouveau autorisés. Cela soulagera notamment les professionnels du tourisme. Les écoles quant à elles, rouvriront complètement dès lundi 18 mai.

Il faudra attendre le 21 mai pour que les bars puissent rouvrir, ce qui leur donne un peu plus de temps pour préparer leurs locaux à l'accueil de clients dans le respect des règles de distanciation sociale.

Lancement du championnat international de Super Rugby, le 13 juin

Pour ce qui est des rencontres sportives, elles pourront aussi reprendre. Des préparatifs sont en cours pour permettre le lancement, le 13 juin, d'une version locale du championnat international de Super Rugby, qui n'inclura que les cinq équipes néo-zélandaises.

L'évolution de la pandémie et la fermeture des frontières dans plusieurs pays avaient conduit à la suspendre du championnat, mi-mars.

Pour éviter la contagion au sein des équipes, les autorités néo-zélandaises ont mis en place un strict protocole sanitaire. Tous les participants devront se faire prendre la température quotidiennement et se déplaceront dans des vols spécialement affrétés pour éviter tout contact avec l'extérieur.

Avec AFP   

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.