Accéder au contenu principal

Cyclisme: 10 m d'écart entre deux pratiquants

Les coureurs italien Alberto Bettiol (d), français Aurélien Paret-Peintre (C) et Anthony Perez se suivent à distancde respectable  dans une descente de l'étape de Paris-Nice entre Nice et Valdeblore La Colmiane le 14 mars 2020
Les coureurs italien Alberto Bettiol (d), français Aurélien Paret-Peintre (C) et Anthony Perez se suivent à distancde respectable dans une descente de l'étape de Paris-Nice entre Nice et Valdeblore La Colmiane le 14 mars 2020 Alain JOCARD AFP/Archives
Publicité

Paris (AFP)

Dix mètres: la règle de distance entre deux vélos a été fixée pour les cyclistes qui sont désormais autorisés à des sorties sous conditions, à la satisfaction de la Fédération française de cyclisme (FFC).

"Le point le plus important est la possibilité pour chaque pratiquant de retrouver une activité cycliste, sur route ou sur des chemins pour le VTT", a déclaré lundi à l'AFP Michel Callot, président de la FFC, qui a édicté des guides pour la pratique individuelle et collective de ses différentes activités.

"Les activités collectives sont permises dans le respect d'un plafond de dix personnes et de l'espace de dix mètres. On sort d'une période d'isolement et pouvoir retrouver une activité de club, même si elle est très particulière, a un vrai enjeu, c'est de faciliter le retour à une animation, une dynamique", a ajouté Michel Callot qui tient compte de l'interdiction de compétitions jusqu'à fin juillet.

Jusque-là, "on va s'orienter vers des entraînements dirigés pour arriver à des simulations de confrontations", a expliqué le président de la FFC.

Pour l'élite, Michel Callot a annoncé la réouverture partielle du vélodrome national de Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines) pour les meilleurs sprinteurs français à "courant juin". "Les Championnats de France prévus début août seront à coup sûr reportés", a précisé le président de la FFC.

Quant aux Championnats de France route, programmés dans la seconde quinzaine d'août à Plumelec (Morbihan) à une semaine du départ du Tour de France, il a fait part de son espoir de pouvoir les conserver à cette date.

"Notre travail est de tout faire pour que les Championnats de France aient lieu dans les meilleures conditions possible et dans le respect des règles sanitaires", a-t-il affirmé sans fixer de date butoir pour la prise de décision sur leur maintien, leur report en fin de saison ou leur annulation, les trois hypothèses en cours.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.