Accéder au contenu principal

D1 féminine: le titre décerné à Lyon, son 14e consécutif

Les joueuses lyonnaises après un but contre le PSG lors du Trophée des championnes, le 21 septembre 2019 à Guingamp
Les joueuses lyonnaises après un but contre le PSG lors du Trophée des championnes, le 21 septembre 2019 à Guingamp Fred TANNEAU AFP/Archives
Publicité

Paris (AFP)

La Fédération française de football a décidé de décerner le titre de championne de France 2019-2020 à l'équipe féminine de Lyon bien que la saison ne soit pas allée à son terme, a appris l'AFP lundi de sources concordantes, confirmant une information de RMC Sport.

Sollicitée, la Fédération se refusait à tout commentaire lundi soir à l'issue d'un comité exécutif qui devait statuer sur ce point.

L'information dévoilée par le site spécialisé a cependant été confirmée à l'AFP par une source proche des délibérations et par une source proche du club lyonnais.

Une fois confirmée officiellement par la FFF, elle offrira un quatorzième titre consécutif en Division 1 aux Lyonnaises, intouchables sur la scène nationale depuis 2007.

Le Championnat de France féminin a été stoppé mi-mars à cause de la propagation du nouveau coronavirus au moment où Lyon, leader du classement, s'apprêtait à affronter le Paris SG, deuxième avec trois points de retard à six journées de la fin.

Le PSG devrait à ce titre être qualifié pour la prochaine édition de la Ligue des champions, comme l'OL.

En bas de tableau, Marseille (11e avec 6 pts) et Metz (12e avec 2 pts), largement décrochés au classement, sont en position de relégables.

Qui fera le chemin inverse? Premier de son groupe en D2, avec douze points d'avance sur le plus proche poursuivant, Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) a son billet d'accession en poche.

L'issue est plus incertaine dans le groupe B où Saint-Etienne, invaincu cette saison, accuse trois points de retard et un match en moins par rapport au Havre, leader et promu selon les règles fixées par la Fédération.

Pour établir un classement, malgré la saison tronquée, la FFF a en effet établi un quotient de points gagnés par matches joués. Ce ratio prive les "Vertes" d'accession "pour 0,04 point", selon le club stéphanois qui a porté l'affaire devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.