Accéder au contenu principal

Hidalgo ne désarme pas sur l'ouverture des parcs et jardins à Paris

La maire de Paris Anne Hidalgo, portant un masque, le 9 avril 2020 à Paris
La maire de Paris Anne Hidalgo, portant un masque, le 9 avril 2020 à Paris Ludovic MARIN AFP
Publicité

Paris (AFP)

La maire de Paris Anne Hidalgo a de nouveau réclamé mercredi l'ouverture des parcs et jardins à Paris, refusée par le gouvernement, en proposant notamment un filtrage des entrées pour éviter une surfréquentation.

"Je pense que c'est une question de santé publique", a plaidé l'édile PS sur RMC-BFMTV, s'étonnant que l'on puisse "prendre le métro mais pas marcher dans un parc".

Mardi, le ministre de la Santé Olivier Veran avait réitéré son refus d'envisager une dérogation pour ces espaces verts à "Paris, en l'île-de-France et dans les autres zones classées rouge".

"Bien sûr, il ne faut pas que cela se fasse n'importe comment, j'ai fait hier des propositions au gouvernement et on va discuter", a expliqué la maire de Paris.

"Si vous n'ouvrez pas les parcs et jardins à la promenade, pour y faire du sport, pour marcher, pas pour y faire des piques-niques, les Parisiens seront renvoyés à des trottoirs ou à des espaces comme les berges, le canal Saint-Martin", a-t-elle argué, en référence aux habitants qui avaient profité lundi de la première soirée de déconfinement le long du canal en faisant fi des distanciations sociales.

Pour la maire de Paris, maintenir les distances sanitaires de sécurité exige de la place, or Paris, rappelle-t-elle, est une ville très dense avec 20.000 habitants au m2.

"Pour les parcs et jardin, on peut filtrer l'entrée des personnes et dire à un moment donné que la jauge est atteinte s'il y a trop de monde. Et si nous ouvrons les parcs et jardins, j'imposerai le port obligatoire du masque à travers leurs règlements, qui sont municipaux", a-t-elle expliqué.

"Je pense que c'est raisonnable", a insisté la maire de Paris, en invitant à "ne pas infantiliser les gens, leur faire confiance en portant ce message: s'il y a plus d'espace, il y aura moins de concentration au même endroit".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.