Accéder au contenu principal

Foot: interdit de cracher, se moucher et échanger les maillots en Amsud

Le président de la Conmebol, Alejandro Dominguez, lors du tirage au sort de la Copa Libertadores et de la Sudamericana à Luque, au Paraguay, le 17 décembre 2019
Le président de la Conmebol, Alejandro Dominguez, lors du tirage au sort de la Copa Libertadores et de la Sudamericana à Luque, au Paraguay, le 17 décembre 2019 NORBERTO DUARTE AFP/Archives
Publicité

Asuncion (AFP)

La confédération sud-américaine de football (Conmebol) a approuvé mercredi des changements dans le règlement de ses compétitions de clubs et un nouveau protocole sanitaire contre le Covid-19, qui interdit entre autres d'échanger les maillots, de cracher ou se moucher sur les terrains.

En vertu du nouveau règlement, la Conmebol pourra aussi demander à un joueur ou un membre de l'encadrement des informations d'ordre médical et ordonner des tests pour détecter des cas de Covid-19 avant les matches ou pendant les périodes d'entraînement.

"Ceux qui refuseront d'effectuer le test ne pourront pas participer aux compétitions organisée par la Conmebol", précise la confédération dans ce texte.

Les joueurs, entraîneurs et arbitre n'auront pas le droit de cracher et de se moucher sur le terrain ou le banc des remplaçants avant, pendant et après le match. Ils ne pourront pas non plus embrasser le ballon, partager des bouteilles de boissons, échanger leurs maillots ou les fanions des clubs. Le port du masque sera en outre obligatoire sur les bancs des remplaçants, dans les zones officielles et lors des conférences de presse.

La température des joueurs, membres du staff technique des équipes et arbitres sera également prise avant chaque rencontre.

Par ailleurs, conformément à l'amendement aux lois du jeu voté vendredi par l'International Board, la Conmebol autorisera cinq changements lors des matches de poule et les huitièmes de finale de sa compétition phare de clubs, la Copa Libertadores.

En revanche, elle reviendra à un nombre maximal de trois changements à partir des quarts de finale.

Dans la deuxième compétition de clubs, la Sudamericana, l'augmentation du nombre de changements ne sera autorisée que pour le deuxième tour. Dès les huitièmes de finale, le nombre de changements autorisés redescendra de cinq à trois.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.