Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Guillaume Soro visé par une plainte à Paris, un plaignant témoigne sur France 24

Guillaume Soro en Côte d'Ivoire (archives)
Guillaume Soro en Côte d'Ivoire (archives) © agences

Une plainte pour torture, assassinat et crimes de guerre, a été déposée à Paris contre Guillaume Soro et contre X. Les plaignants, de nationalités ivoirienne et française, accusent l'ancien chef rebelle d'avoir commandité, en 2004 et 2011, la mort de cinq personnes, membres ou ex-membres de la rébellion, dont Ibrahim Coulibaly. Notre correspondant à Abidjan Thaïs Brouck a rencontré l'un des plaignants.

Publicité

Par ailleurs en Côte d'Ivoire, les mesures de restrictions pour faire face à la pandémie de coronavirus ont été levées à Abidjan. Le Conseil National de sécurité a décidé de la levée du couvre-feu, et la réouverture des bars et restaurants. Les discothèques et cinémas restent fermés, tout comme les frontières. La reprise scolaire est prévue le 25 mai.

Au Niger, les fidèles ont pu retourner prier dans les mosquées. Les autorités ont autorisé la réouverture des lieux de cultes qui étaient fermés depuis plus d'un mois à cause du coronavirus. L'Etat a procédé à une vaste opération pour désinfecter les lieux. Notre équipe s'est rendue dans quelques mosquées pour voir comment les mesures de distanciation sociales sont observées.

Au Burundi, le représentant de l'OMS sera expulsé d'ici vendredi. Bujumbura accuse l'Organisation mondiale de la santé d'"ingérence" dans sa gestion de la crise du coronavirus. Un ordre d’expulsion qui intervient en pleine campagne électorale alors qu'aucune mesure barrière n'est prise lors des meetings. Un triple scrutin, législatif, communal et présidentiel se tiendra le 20 mai prochain.

Au Cameroun, le ministre de la Santé a ordonné la fermeture de la plus grande clinique de Douala pour facturation illégale de traitement du Covid-19, alors qu'il est censé être gratuit. Des accusations rejetées par les responsables de la clinique. 

Enfin au Sénégal, le secteur de la pêche est en grande difficulté depuis le début de la crise sanitaire. Il représente 2% du PIB. L'activité des pêcheurs a été réduite notamment à cause du couvre-feu. Reportage dans la ville côtière de Mbour, à une centaine de kilomètres de Dakar, où les pêcheurs tentent de s'adapter.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.