Le CIO dégage une enveloppe de 800 M USD pour faire face aux conséquences du coronavirus (Bach)