Accéder au contenu principal

Comment se dérouleront les JO de Tokyo sans vaccin? Le CIO appelle à être "patient"

Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, à Lausanne, le 24 mars 2020
Le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, à Lausanne, le 24 mars 2020 Handout AFP/Archives
Publicité

Genève (AFP)

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a indiqué samedi qu'il suivrait les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2021 si aucun vaccin contre le coronavirus n'est trouvé d'ici là, appelant le monde à "être patient".

Interrogé en conférence de presse sur la façon dont le CIO allait gérer la question des contacts corporels, notamment entre les athlètes, si aucun vaccin n'est trouvé d'ici l'ouverture des JO en juillet 2021, M. Bach a souligné qu'il était encore trop tôt pour se prononcer.

"Nous sommes à un an et deux mois de ces Jeux, et nous prendrons alors toutes les décisions nécessaires au bon moment en nous appuyant sur les conseils de l'Organisation mondiale de la santé, en en discutant au sein de notre groupe de travail conjoint", a-t-il déclaré, au cours d'une conférence de presse virtuelle.

"Nous devons donc être à la fois vigilants et patients afin de prendre les bonnes mesures pour garantir la participation de tous aux jeux en toute sécurité", a-t-il ajouté, soulignant que personne ne peut réellement dire quel sera "l'état du monde en juillet 2021".

La question d'un éventuel vaccin divise le monde actuellement. La ministre française de la Recherche Frédérique Vidal a estimé samedi qu'il ne sera sans doute pas disponible avant 18 mois, contredisant le président américain Donald Trump, selon lequel c'est possible d'ici la fin de l'année.

Thomas Bach et le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, ont signé à Genève un accord de coopération entre les deux organisations afin de promouvoir l'adoption de modes de vie sains, notamment via l'activité physique, le sport et les loisirs actifs.

A cette occasion, le CIO a souligné dans un communiqué que "l'OMS a joué un rôle déterminant en fournissant au CIO des conseils techniques durant les discussions qui ont abouti au report des Jeux Olympiques de Tokyo 2020" à 2021, en raison de la pandémie de coronavirus, une première en temps de paix.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.