Accéder au contenu principal

Bundesliga : le football a repris sur la pointe des pieds en Allemagne

L'attaquant norvégien de Dortmund, Erling Braut Haaland (c), exulte après la victoire de son équipe face à Schalke lors du premier match de reprise de la Bundesliga, à Dortmund, le 16 mai 2020.
L'attaquant norvégien de Dortmund, Erling Braut Haaland (c), exulte après la victoire de son équipe face à Schalke lors du premier match de reprise de la Bundesliga, à Dortmund, le 16 mai 2020. © Martin Meissner, AFP (Pool)

Après deux mois d'abstinence, les amoureux de football ont repris le chemin du canapé, huis clos oblige, pour suivre la reprise de la Bundesliga en direct. Une relance à très fort enjeu pour le monde du football, qui était lui aussi paralysé par la pandémie de Covid-19.

Publicité

La parenthèse n'aura finalement duré que deux mois. Même amputé de supporters et de célébrations, le football a fini par retrouver les pelouses. Un retour attendu de toutes parts, qui a offert à la Bundesliga, premier championnat à s'exposer au risque de la reprise malgré la pandémie de Covid-19, un coup de projecteur unique. Mondialement retransmise, cette reprise devrait avoir attiré, selon plusieurs estimations, près d'un milliard de téléspectateurs.

Ce sont donc, au bas mot, des centaines de millions de personnes qui ont assisté au derby de la Ruhr, entre le Borussia Dortmund (2e) et Schalke 04 (6e) ainsi qu'aux autres rencontres organisées à l'occasion de cette 26e journée du championnat allemand. Des matches organisées à huis clos complet, et avec toute une série de protocoles sanitaires : de nombreux tests parmi les joueurs et l'encadrement en amont, des ballons désinfectés plusieurs fois par match, et des contacts entre joueurs limités au strict minimum.

En préambule de la Bundesliga, la deuxième division allemande a donc ouvert le bal en début d'après-midi. Plusieurs rencontres marquées, notamment, par des protestations silencieuses, à l'image de cette banderole, déployée en amont de la rencontre entre Karlsruhe et Darmstadt : "Le ballon roule, mais le système est toujours malade", peut-on lire.

Puis, à 15h30, heure locale, la Bundesliga devient officiellement le premier championnat majeur de football à reprendre ses droits en Europe. Une reprise marquée par des images fortes : distanciation sociale, masques et silence de cathédrale dans les tribunes.

Pour les médias aussi, cette reprise est pour le moins inhabituelle. Les commentateurs, à l'image de ceux de beIN Sport, propriétaire des droits de retransmition de la Bundesliga en France, se plient à l'exercice à distance, dans des cabines séparées.

À l'extérieur du stade du Borussia Dortmund, de nombreux médias ont fait le déplacement. Morne ambiance pour ce derby de la Ruhr, face à Schalke 04, qui déchaîne habituellement les passions. Mais en ce 16 mai, le silence est là aussi omniprésent : pas de supporters, pas d'écran géant à l'extérieur pour suivre le match... Tout a été fait pour éviter les rassemblements massifs.

Sur la pelouse, le derby de la Ruhr se déroule, non sans que les internautes dénotent quelques incohérences liées au protocole sanitaire. Difficile, en effet, de prohiber totalement les contacts au cours d'un match de football.

Mais même dans d'aussi improbables conditions, certaines choses ne changent pas. Sur les cinq matches en cours dès 15h30, le premier joueur à trouver le chemin des filets n'est autre que la pépite du Borussia Dortmund : Erling Haaland. À la 28e minute, le prodige norvégien s'offre le tout premier but post-confinement, son dixième en autant de rencontres de Bundesliga avec Dortmund. Protocole oblige, la célébration des joueurs ne manque pas de faire réagir…

Une grosse heure plus tard, coup de sifflet final à Dortmund et sur plusieurs autres pelouses allemandes. Le dauphin du Bayern Munich au classement s'impose 4 à 0, un résultat presque anecdotique, au vu de l'enjeu extrasportif.

Impossible de savoir pour l'heure si les mesures prises par la Ligue allemande suffiront à lever les interrogations sanitaires liées à cette reprise. Mais pour l'heure, c'est en matière de football que les supporters raisonnent, avec des avis pour le moins mitigés. Certains se félicitent du retour du football sous n'importe quelle forme. Et d'autres, beaucoup plus sceptiques, regrettent la mise en place de ce spectacle au rabais.

La Bundesliga, qui a repris avant tous les autres championnats en Europe, espère pouvoir conclure son exercice le 27 juin prochain. D'autres championnats pourraient lui emboîter le pas, notamment la Premier League anglaise ou la Liga espagnole, voire la Serie A italienne. D'autres championnats européens, eux, ont déjà mis un terme à la saison en cours, notamment en Belgique, aux Pays-Bas et en France.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.