Accéder au contenu principal

Le pilote de l'hélicoptère de Kobe Bryant n'était pas drogué lors du crash (légistes)

Un fan allume une bougie devant une fresque représentant Kobe Bryant le 26 janvier 2020 à Los Angeles.
Un fan allume une bougie devant une fresque représentant Kobe Bryant le 26 janvier 2020 à Los Angeles. Apu GOMES AFP/Archives
Publicité

Washington (AFP)

Le pilote de l'hélicoptère qui s'est écrasé le 26 janvier avec à son bord l'ex-star de la NBA Kobe Bryant et sa fille Gianna n'avait pas consommé d'alcool ni de drogue avant l'accident, indiquent les résultats de l'autopsie publiés vendredi.

Ara Zobayan, 50 ans, était le pilote de l'appareil qui transportait les Bryant à un tournoi de basket lorsque l'hélicoptère s'est écrasé contre une colline de Los Angeles, tuant toutes les neuf personnes à bord.

"Les tests toxicologiques n'ont détecté aucune présence d'alcool ou de drogue. Les substances testées incluent: benzodiazépine, cocaïne, fentanyl, héroïne, marijuana, opioïdes, phéncyclidine et amphétamine", précise le rapport des légistes de Los Angeles.

Le rapport souligne que la raison du décès des passagers de l'hélicoptère est accidentelle.

Selon l'enquête, l'hélicoptère se déplaçait à une vitesse de 296 km/h par un temps brumeux lorsqu'il s'est écrasé contre une colline au nord-ouest de Los Angeles.

Concernant Kobe Bryant, le rapport affirme qu'il est décédé sur le coup des suites de blessures sur l'ensemble de son corps.

Joueur emblématique des Lakers, Kobe Bryant était quintuple champion NBA. Il avait pris sa retraite en 2016.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.