Accéder au contenu principal

Allemagne: le Bayern Munich reprend par une victoire

Le défenseur français du Bayern Munich, Benjamin Pavard, marque un but lors du match de Bundesliga sur la pelouse de l'Union Berlin, le 17 mai 2020
Le défenseur français du Bayern Munich, Benjamin Pavard, marque un but lors du match de Bundesliga sur la pelouse de l'Union Berlin, le 17 mai 2020 HANNIBAL HANSCHKE POOL/AFP
Publicité

Berlin (AFP)

A huis clos et sans briller, le Bayern Munich a assuré l'essentiel pour son retour après deux mois de pause, en s'imposant 2-0 dimanche à Berlin sur la pelouse de l'Union, grâce à des buts de Lewandowski et Pavard.

Après 26 journées, le champion en titre conserve son avance de quatre points sur Dortmund, également vainqueur (4-0 face à Schalke 04) et de six sur Mönchengladbach, qui s'est imposé 3-1 à Francfort, samedi.

"Nous avons clairement une marge d'amélioration", a admis Thomas Müller après le match au micro de la chaîne de télévision Sky Allemagne, "mais nous avons quatre points d'avance et l'objectif est clair: nous avons fait un pas aujourd'hui, et le match à Dortmund (le 27 mai ndlr) sera en partie décisif. Après un seul match, il est difficile d'évaluer comment les équipes vont gérer la charge de travail dans les prochaines semaines, et comment elles vont trouver le rythme".

Le perdant du week-end est Leipzig, tenu en échec à domicile par Fribourg, qui recule à la quatrième place à sept longueurs, un gouffre pour un candidat au titre, alors qu'il ne reste plus que huit journées pour tenter d'empêcher le "Rekordmeister" de décrocher un 8e titre de champion consécutif.

- 26e but de Lewandowski -

Pour ce match de reprise après dix semaines d'arrêt, l'entraîneur Hansi Flick avait choisi Serge Gnabry et Thomas Müller pour apporter leur soutien en attaque au buteur maison Robert Lewandowski. L'international français Kingsley Coman était sur le banc au coup d'envoi.

D'emblée, le Bayern Munich s'est montré sans surprise supérieur dans le jeu, mais il lui a toujours manqué le dixième de seconde ou la précision dans le dernier geste, pour faire la différence.

Thomas Müller a cafouillé une balle de but dans les six mètres (22e), Goretzka a manqué le cadre de quelques centimètres sur un tir croisé (49e), Lewandowski (3e), Gnabry (63e, 79e), Müller (72e) ont été contrés in extremis, et Gnabry de nouveau a été trop court sur un caviar de Coman (77e)...

Il a fallu un pénalty, en fin de première période, pour forcer le destin et faire respecter la hiérarchie. Après une faute involontaire, mais indiscutable, de Neven Subotic sur Leon Goretzka, Lewandowski a ajouté un 26e but à sa collection en championnat cette saison (1-0, 40e).

A huit journées de la fin, le Polonais est en route pour battre son propre record de 30 buts (2016-17). Mais il lui faudrait finir sur des bases supersoniques pour inquiéter le record absolu de Gerd Müller, auteur de 40 buts en 1971-72.

- Chaudron vide -

En fin de match, le champion du monde Benjamin Pavard a doublé la mise d'une tête très propre sur un corner (2-0, 80e).

Comme samedi pour les matches de reprise, l'ambiance était étrange dans le pittoresque petit stade de la Alter Försterei, "la vieille maison forestière", notoirement devenu depuis le début de saison et l'accession de l'Union en D1 le plus bouillant de tous les "chaudrons" de Bundesliga.

Pour sa première réception du "Rekordmeister", l'enceinte de 22.000 places a sonné bien creux. Comme partout en Allemagne, les fans ont respecté les consignes et n'ont pas cherché à se rassembler. La police berlinoise, fortement mobilisée, a juste demandé avant le match à deux ou trois dizaines de curieux de se disperser, dans le calme.

La station de métro de Koepenick, qui dessert le stade, d'ordinaire rouge et blanche de monde les jours de matches, était tristement déserte. Et pour les quelques 300 personnes autorisées dans le stade, dont les journalistes, l'entrée était conditionnée à un contrôle de température: accréditation invalide à partir de 38°C!

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.