Accéder au contenu principal

Foot amateur: Le Graët (FFF) espère une reprise en septembre

Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët le 21 septembre 2019 à Guingamp
Le président de la Fédération française de football Noël Le Graët le 21 septembre 2019 à Guingamp Fred TANNEAU AFP/Archives
Publicité

Paris (AFP)

Les clubs amateurs de football peuvent "espérer reprendre" leurs activités "début septembre", a déclaré le président de la fédération française (FFF) Noël Le Graët, estimant que le monde du ballon rond "repartira très vite" malgré la pandémie de coronavirus.

"On peut espérer reprendre début septembre. J'aurais souhaité que ce soit un peu plus tôt pour les écoles de foot parce qu'au mois d'août il y a beaucoup de gamins qui sont un peu seuls et je crois que le football peut être un lieu d'accueil comme les écoles", a déclaré le dirigeant dans un entretien diffusé dimanche par la chaîne Canal+.

"On discute avec le ministère (des Sports, NDLR). Le football heureusement, repartira très vite, et heureusement beaucoup plus vite que certaines entreprises ou magasins ou quelques personnes qui vont être en chômage et en difficulté", a-t-il ajouté dans cette séquence, diffusée dans l'émission "Canal Football Club".

Avec le déconfinement progressif débuté lundi en France, la pratique sportive a été encadrée par les autorités, qui restreignent pour l'heure la pratique de sports collectifs ou de contact, deux qualificatifs qui concernent directement le football.

Concernant la reprise du foot professionnel, dont la saison 2019-2020 a été arrêtée le 30 avril sur l'injonction du gouvernement, Noël Le Graët n'a pas précisé de calendrier. Les autorités avaient laissé entendre que la compétition pourrait reprendre en août.

Le dirigeant a réaffirmé sa conviction que les finales de la Coupe de France (PSG-Saint-Etienne) et de la Coupe de la Ligue (PSG-Lyon), suspendues en raison de la pandémie, puissent avoir lieu en lever de rideau de la saison prochaine, quitte à ce qu'elles se déroulent à huis clos pour respecter les impératifs sanitaires.

"Aujourd'hui il faut imaginer un PSG - Saint-Etienne à huis clos", a-t-il dit.

La finale de Coupe de France "aura lieu, comme la Coupe de la Ligue aura aussi lieu. C'est l'intérêt de l'Olympique lyonnais de trouver, en dehors des tribunaux, une formule pour être à l'UEFA" (qualifié en coupe d'Europe), a-t-il conclu, alors que l'OL a engagé deux recours devant le tribunal administratif pour contester l'arrêt du championnat qui le prive de qualification européenne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.