Accéder au contenu principal

Aurier aurait encore transgressé les règles de distanciation, Tottenham enquête

Le défenseur ivoirien de Tottenham, Serge Aurier, lors du match de Premier League à Southampton, le 1er janvier 2020
Le défenseur ivoirien de Tottenham, Serge Aurier, lors du match de Premier League à Southampton, le 1er janvier 2020 Adrian DENNIS AFP/Archives
Publicité

Londres (AFP)

Le défenseur international ivoirien de Tottenham, Serge Aurier, aurait pour la troisième fois transgressé les règles de distanciation strictes exigées en Angleterre et son club a ouvert une enquête interne.

Aurier a posté mardi sur Instagram une photo le montrant aux côtés de son coiffeur, Justin Carr, arborant une nouvelle coupe de cheveux.

"Oui Sir, #LeCoiffeurEstBon??", a-t-il écrit en légende.

Les joueurs sont censés ne pas avoir de contact avec des personnes extérieures à leur entourage familial.

"Nous enquêtons sur les circonstances et considérerons l'incident de manière appropriée", a réagi mercredi Tottenham dans un communiqué.

Aurier a réagi à ces nouvelles critiques, une nouvelle fois son compte Instagram: "Bla-bla-bla", écrit-il dans un nouveau message, suivi de plusieurs emojis. "Mon coiffeur est négatif (au coronavirus) et moi aussi, alors arrêtez de parler dans le vide et mettez des masques et des gants quand vous venez prendre des photos au centre d'entraînement, ça fait aussi partie des règles".

Aurier n'en n'est pas à sa première incartade: fin avril, l'ex-défenseur du Paris-SG avait posté une vidéo sur son compte Instagram où on le voyait, masque sur le visage, faire de sprints courts puis assis à côté de son coéquipier Moussa Sissoko, sans respect de distance de sécurité.

Les deux joueurs s'en étaient excusés dans un communiqué et avaient fait un don au système d'organisation des soins du Royaume-Uni.

Deux semaines plus tôt, ce même Aurier s'était déjà filmé en train de faire un jogging côte à côte avec un ami.

L'Ivoirien de 27 ans est arrivé ce mercredi au camp d'entraînement des Spurs, à Enfield, où les joueurs entraînés par Jose Mourinho --qui a lui-même transgressé les règles en rencontrant début avril dans un parc plusieurs de ses joueurs sans respect des distances-- devaient s'entraîner une fois le résultat de leur test de dépistage au Covid-19 connu.

Le Royaume-Uni, deuxième pays au monde le plus endeuillé par le nouveau coronavirus (plus de 41.000 morts), a entamé mercredi dernier un déconfinement léger, ne concernant que la seule Angleterre.

Les habitants peuvent ainsi prendre leur voiture pour se rendre dans un parc ou à la plage, jouer au tennis ou au golf, voir un ami à l'extérieur, se rendre dans un magasin de jardinage ou aller travailler, mais tout en respectant une distance de deux mètres les uns avec les autres.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.