Accéder au contenu principal

Covid-19 : plus de 5 millions de cas dans le monde, l'Amérique latine, nouveau foyer de contamination

Le Pérou, qui a franchi le cap des 3 000 décès liés au Covid-19, est le deuxième pays le plus touché d'Amérique latine.
Le Pérou, qui a franchi le cap des 3 000 décès liés au Covid-19, est le deuxième pays le plus touché d'Amérique latine. © Carlos Mamani, AFP

Environ un tiers des 91 000 cas signalés depuis le début dela semaine l'ont été en Amérique latine alors qu'à peine plus de20 % ont été recensés en Europe comme aux États-Unis.

Publicité

Après la Chine, l'Europe puis les États-Unis, c'est désormais l'Amérique latine qui concentre le plus grand nombre de cas de contamination au Covid-19.

Sur les 91 000 cas signalés depuis le début de la semaine, un tiers l'a été en Amérique latine alors qu'à peine plus de 20 % ont été recensés en Europe comme aux États-Unis. Au total, plus de 5 millions de personnes sont touchés par le Covid-19 dans le monde.

Brésil et Pérou, particulièrement touchés

Le Brésil a récemment dépassé les pays d'Europe occidentale pour devenir le troisième plus important foyer épidémique au monde, derrière les États-Unis et la Russie. Seuls les États-Unis connaissent actuellement une hausse quotidienne du nombre de cas, plus forte que le Brésil.

Le Pérou, deuxième pays le plus touché après le Brésil, a franchi mercredi la barre des 100 000 contaminations et des 3 000 décès, selon le ministère de la Santé. Alors que le pays est dans sa neuvième semaine de confinement, les contaminations et les décès ont été multipliés par trois depuis le 30 avril.

FR NW PKG COVID 19 AU PEROU 11H

À l'inverse, l'Uruguay et le Costa Rica se distinguent par leur succès dans la lutte contre la maladie : les courbes de contagion se tassent, la létalité est faible et le nombre de nouveaux cas limité.

Plus de 326 000 morts dans le monde

Le nouveau coronavirus a désormais contaminé en moins de six mois plus de personnes que le nombre total de cas graves de la grippe recensés chaque année, estimés entre 3 et 5 millions par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La pandémie actuelle a fait plus de 326 000 morts, dont une majorité en Europe, même si le véritable nombre est probablement plus élevé, car le dépistage reste limité et de nombreux pays ne comptabilisent pas les décès survenus en dehors des hôpitaux.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.