Décès du "griot électrique" Mory Kanté, chanteur et musicien guinéen

Mory Kanté au festival international de Carthage, en Tunisie, le 14 juillet 2010.
Mory Kanté au festival international de Carthage, en Tunisie, le 14 juillet 2010. © Fethi Belaid, AFP

Ses compositions mélangeant instruments traditionnels et rythmes synthétiques lui avaient valu le surnom de "griot électrique". Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté, auteur du tube planétaire Yéké yéké, est décédé à l'âge de 70 ans.

Publicité

Une star internationale de la musique africaine s’est éteinte. Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté est mort, vendredi 22 mai à Conakry, à l’âge de 70 ans des suites d’une longue maladie. Mory Kanté s'est éteint "vers 9 h 45 ce matin à l'hôpital sino-guinéen", a annoncé son fils Balla Kanté à un correspondant de l'AFP. "Il souffrait de maladies chroniques et voyageait souvent en France pour des soins, mais avec le coronavirus ce n'était plus possible".

Surnommé le "griot électrique", du fait de ses compositions fusionnant chant, instruments traditionnels et atmosphères pop, Mory Kanté est l’auteur du tube planétaire Yéké yéké, sorti en 1988, et vendu à plus de 5 millions d’exemplaires à travers le monde.

Né d’une mère malienne, Mory Kanté a débuté sa carrière dans les années 70 à Bamako, dans plusieurs orchestres avant d'intégrer le Rail Band de Bamako dont le chanteur était alors Salif Keïta.

Dans les années 80, il part à Abidjan, en Côte d'Ivoire, où ses expérimentations musicales mêlant rythmes occidentaux, kora, djembé et bolon rencontrent un succès grandissant. Il décide alors de venir s'installer en France et c'est en 1987, avec son album Akwaba Beach, que la musique de Mory Kanté explosera à travers le monde.

Figure-clé de la scène "world", Mory Kanté a donné des concerts dans le monde entier. Il est l’auteur de 12 projets musicaux depuis le début des années 80. Le président guinéen Alpha Condé a exprimé sa tristesse suite au décès de l’artiste : "Merci l'artiste. Un parcours exceptionnel. Exemplaire. Une fierté".

#Mory_Kanté La culture africaine est en deuil. Mes condoléances les plus attristées... Merci l'artiste. Un parcours exceptionnel. Exemplaire. Une fierté.

Publiée par Alpha Condé sur Vendredi 22 mai 2020

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine