Tests massifs de vaccins contre le Covid-19 aux États-Unis : "Du jamais-vu" pour Frédéric Tangy

Frédéric Tangy, responsable du laboratoire d’innovation vaccinale de l'Institut Pasteur
Frédéric Tangy, responsable du laboratoire d’innovation vaccinale de l'Institut Pasteur © Capture France 24

Responsable du laboratoire d’innovation vaccinale de l'Institut Pasteur, Frédéric Tangy réagit à l'annonce du lancement d'un programme de tests massifs d'une demi-douzaine de vaccins expérimentaux contre le coronavirus, auxquels pourraient participer plus de 100 000 volontaires.

Publicité

Les États-Unis ont annoncé le lancement d'un programme de tests de très grande ampleur, dont l'objectif est d'accélérer la recherche pour disposer d'ici la fin de l'année d'un vaccin sûr et efficace contre le SARS-CoV-2. Responsable du laboratoire d’innovation vaccinale de l'Institut Pasteur, Frédéric Tangy explique qu'un programme d'une telle ampleur est inédit. Il souligne le caractère exceptionnel de cette mobilisation dont le coût pourrait atteindre plusieurs milliards de dollars.

Selon le le Dr Francis Collins, directeur des Instituts nationaux de la santé (NIH), le vaccin potentiel développé en partenariat avec le laboratoire américain de biotechnologies Moderna sera le premier à être testé dans le cadre de ce programme à partir de juillet.

L'idée est de ramener à une durée de quelques mois seulement un processus qui prend généralement dix ans, illustration de l'urgence de la crise sanitaire qui a paralysé des pans entiers de l'économie mondiale. Au total, entre 100 000 et 150 000 personnes pourraient être impliquées dans cette initiative, a précisé le Dr Larry Corey, spécialiste des vaccins au centre anticancéreux Fred Hutchinson de Seattle, qui participe à la mise en place de ces essais.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine