REPORTAGE

Déconfinement : ruée des Parisiens à Barbizon et en forêt de Fontainebleau

De nombreux visiteurs ont choisi ce week-end le village impressionniste de Barbizon pour s'évader de Paris, après deux mois de confinement.
De nombreux visiteurs ont choisi ce week-end le village impressionniste de Barbizon pour s'évader de Paris, après deux mois de confinement. © France 24

Les rues désertées du village de Barbizon, au sud-est de Paris, lors du confinement ont été envahies ce week-end par des Parisiens en quête d'évasion. Une renaissance pour les professionnels du tourisme.

Publicité

Rarement le village de Barbizon n’aura suscité une telle frénésie. Après deux mois de confinement, les Parisiens en mal d’évasion se sont rués dans la bourgade située au sud-est de la capitale pour y trouver un peu de verdure, au calme de la forêt de Fontainebleau.

"On s’est dit que dès qu’on le pourrait, on irait prendre du vert, du soleil et de l’air... comme beaucoup de monde apparemment", s'amuse une promeneuse. "Aujourd'hui, on n'est pas tout seuls, on a un peu tous eu la même idée. Mais ça fait un bien fou."

Le directeur de l’office du tourisme de Barbizon se réjouit d'un tel engouement pour le village. "Les trois quarts des hôteliers et restaurateurs qui ont pu ouvrir ont quasiment fait le plein ce week-end", affirme Jean-Michel Geneteau.

Les professionnels du tourisme espèrent désormais le retour de la clientèle étrangère dans les rues du village célèbre pour ses peintres impressionnistes. Car celle-ci représente 35 % des visiteurs.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine