Accéder au contenu principal

Réouverture des restaurants, parcs, musées et lycées… Les principales annonces du gouvernement

Une rive du canal Saint-Martin, le 24 mai 2020 à Paris.
Une rive du canal Saint-Martin, le 24 mai 2020 à Paris. © Thomas Coex, AFP

Édouard Philippe a annoncé jeudi la réouverture, à partir du 2 juin, d’un grand nombre de lieux accueillant du public. Dans cette deuxième phase du déconfinement, la France se divise désormais entre départements verts et départements orange.

Publicité

Sa présentation était attendue dans toute la France. Édouard Philippe a annoncé jeudi 28 mai la levée de nombreuses restrictions pour la phase II du déconfinement, mais avec une plus grande prudence en Île-de-France, à Mayotte et en Guyane, qui restent classés en zone orange. La zone rouge, en revanche, disparaît de la carte.

En Guyane, le nombre de cas de Covid-19 continue d'augmenter

Parmi les mesures les plus espérées à l'approche de la période estivale, le Premier ministre a levé l'interdiction de se déplacer à plus de 100 km de son domicile, qui n'a "plus de justification".

Les cafés, bars et restaurants rouvriront dans les départements "verts" à compter du 2 juin, "tandis que seules les terrasses de ces établissements rouvriront dans les zones orange".

Les plages, les musées et les monuments seront ouverts sur l'ensemble du territoire au lendemain du week-end de la Pentecôte. Les piscines, salles de sports et gymnases vont rouvrir dès le 2 juin en zone verte, mais seulement le 22 juin dans les zones orange.

Les cinémas attendront partout le 22 juin, les exploitants de cinéma eux-mêmes ayant plaidé pour une "réouverture nationale".

Rassemblements toujours limités à dix personnes

Signe de la prudence du gouvernement, les rassemblements resteront toutefois "limités à 10 personnes" dans l'espace public. "Les événements culturels et sportifs resteront donc suspendus", et les discothèques, salles de jeux, stades, hippodromes resteront fermés au public jusqu'au 22 juin au moins.

Le Premier ministre a toutefois annoncé "la réouverture des parcs et jardins", notamment à Paris, à partir du 2 juin, comme le réclamaient avec force la mairie et de nombreux habitants.

Dans les départements classés verts, les lycées vont rouvrir tandis que sera accélérée la reprise des cours dans les écoles et collèges dans l'ensemble des zones.

Pas d’oral de français pour les élèves en première

Autre déclaration importante : le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a annoncé qu'il n'y aurait pas cette année d'épreuve orale de bac de français pour les lycéens en première. "J'ai entendu les inquiétudes face à une situation exceptionnelle qui entraînait une inégale préparation" de cette épreuve ; elle sera donc "validée par le contrôle continu", a-t-il précisé.

Dans les transports en commun, le port du masque restera obligatoire "tant qu'on n'a pas un traitement" contre le Covid-19, a prévenu dans la matinée la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne.

Fermé depuis le 31 mars, l'aéroport de Paris-Orly reprendra ses vols commerciaux de passagers le 26 juin, "en optimisant les infrastructures de l'aéroport" en fonction de la demande, a annoncé son gestionnaire, le groupe ADP.

Autre réouverture symbolique, celle de l'un des principaux grands magasins de Paris, le Printemps Haussmann, qui a de nouveau accueilli jeudi des clients, mais masqués.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.