Accéder au contenu principal

Football : un "mercato" franco-français ouvert dès le 8 juin

Des supporters bordelais lors d'une rencontre de Ligue 1 opposant Bordeaux à Nîmes le 3 décembre 2019.
Des supporters bordelais lors d'une rencontre de Ligue 1 opposant Bordeaux à Nîmes le 3 décembre 2019. © Nicolas Tucat, AFP/Archives

La Ligue de football professionnelle a autorisé la tenue d'un marché des transferts entre clubs français dès le 8 juin prochain, afin de permettre aux clubs de pouvoir rééquilibrer leurs comptes avant la fin de l'exercice, le 30 juin. Et, sur un plan sportif, de pouvoir préparer un peu plus en amont la saison à venir.

Publicité

C'est un "mini-mercato" qui pourrait redonner un peu de souffle au football français. Le marché des transferts entre clubs de l'Hexagone ouvrira dès le lundi 8 juin, a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP), suspendue à la Fifa concernant le mercato international bouleversé par la pandémie de coronavirus.

"Un prochain Conseil d'Administration fixera l'ouverture de la période internationale et la clôture définitive du marché au regard des décisions de la Fifa et des discussions en cours avec les autres ligues européennes", a expliqué la LFP dans un communiqué.

S'adapter ensuite au marché européen

Celle-ci espère obtenir la possibilité de couper en deux parties le mercato, pour valider dans un premier temps les transactions franco-françaises, et s'adapter ensuite au marché européen dont la plupart des championnats reprennent leur saison, a-t-on détaillé de source proche du dossier.

Plusieurs dirigeants s'étaient prononcés pour l'organisation d'un mercato franco-français dès le mois de juin, avant la clôture des comptes au 30 juin.

L'idée était de "permettre aux clubs qui ont des achats et des ventes de joueurs de pouvoir les effectuer par rapport à leur reprise d'entraînement, de façon à être plus efficace", expliquait, il y a quelques jours, Bernard Caïazzo, le président du principal syndicat de l'élite 'Première Ligue'. "Mais il est évident qu'on ne va pas se mettre en distorsion de dates par rapport aux quatre grands championnats. L'objectif c'est de finir quand ils finiront eux-mêmes, c'est à dire d'ici fin septembre".

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.