Accéder au contenu principal

Des milliers d'Israéliens manifestent à Tel-Aviv contre l'annexion de la vallée du Jourdain

Des milliers de manifestants ont protesté contre l'occupation de la Cisjordanie et le projet du gouvernement d'annexer certaines parties de ce territoire, le 6 juin 2020 à Tel Aviv.
Des milliers de manifestants ont protesté contre l'occupation de la Cisjordanie et le projet du gouvernement d'annexer certaines parties de ce territoire, le 6 juin 2020 à Tel Aviv. © Jack Guez, AFP
|
Vidéo par : Antoine MARIOTTI
2 min

Des milliers d'Israéliens ont manifesté samedi à Tel Aviv contre le projet du gouvernement d'annexer des pans de Cisjordanie occupée, à moins d'un mois d'une échéance possiblement cruciale sur ce dossier brûlant.

Publicité

Agitant des drapeaux palestiniens et israéliens, des milliers de manifestants ont battu le pavé, samedi 6 juin, à Tel Aviv, protestant contre l'occupation de la Cisjordanie et le projet du gouvernement d'annexer certaines parties de ce territoire. À un mois d'une échéance qui pourrait être cruciale sur ce dossier, la manifestation a été organisée par des ONG et des partis politiques ancrés à gauche.

Le nouveau gouvernement d'union israélien doit présenter à partir du 1er juillet sa stratégie pour mettre en œuvre le plan de l'administration américaine pour le Proche-Orient, lequel prévoit l'annexion par Israël de la vallée du Jourdain et des colonies en Cisjordanie occupée.

Plus de 450 000 Israéliens sont installés dans des colonies jugées illégales par le droit international en Cisjordanie, où vivent 2,7 millions de Palestiniens.

Ce plan d'annexion "mènera à des émeutes, et même à la guerre"

"Nous nous sommes faits assez de mal les uns aux autres, entre Palestiniens et juifs", a estimé auprès de l'AFP l'un des manifestants, Anat Schrieber. "Nous sommes frères, notre place est ici, les uns comme les autres, nous pouvons faire bien plus ensemble que séparément."

Un autre manifestant a appelé à la "justice pour les Palestiniens et à la paix pour les deux peuples, Israéliens et Palestiniens."

"Dans cet état d'apartheid, il ne peut y avoir de paix ni pour nous ni pour eux, et pas de justice non plus", a regretté cet homme qui n'a donné que son surnom, Eden. "J'ai peur de ce plan d'annexion", a-t-il confié. "Je pense qu'il mènera à des émeutes, et même à la guerre".

Cette manifestation à Tel-Aviv intervient au lendemain de protestations similaires en Cisjordanie occupée. Des centaines de Palestiniens avaient alors scandé des slogans contre la colonisation israélienne et le projet d'annexion.

Les Palestiniens ont rejeté en bloc le plan américain, qui prévoit aussi la création d'un État palestinien, mais sur un territoire réduit et sans Jérusalem-Est pour capitale, contrairement à ce qu'ils souhaitent.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.