Covid-19 : 54 nouveaux décès en France, Olivier Véran estime qu'il est "trop tôt pour relâcher la vigilance"

Le personnel médical s'occupe d'un patient infecté par le Covid-19 au service de soins intensifs de l'hôpital Lariboisière de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) à Paris, le 27 avril 2020.
Le personnel médical s'occupe d'un patient infecté par le Covid-19 au service de soins intensifs de l'hôpital Lariboisière de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) à Paris, le 27 avril 2020. © Joel Saget, AFP

Avec 54 nouveaux décès dus au coronavirus au cours des dernières 24 heures, le ministre de la Santé Olivier Véran estime que "la situation s'améliore mais qu'il est trop tôt pour relâcher en aucune manière notre vigilance".

Publicité

Les indicateurs continuent de s'améliorer en France. Ces dernières 24 heures, le pays comptabilise 54 nouveaux décès dus au coronavirus, ce qui porte le bilan de l'épidémie à 29 209 morts depuis le 1er mars, selon des nouveaux chiffres diffusés lundi 8 juin par la direction générale de la Santé, qui ne prennent pas en compte les Ehpad.

"La situation s'est améliorée, elle continue de s'améliorer" mais "il est trop tôt pour relâcher en aucune manière notre vigilance, celle du système sanitaire et celle des Français également", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, en déplacement lundi à Argenteuil (Val d'Oise).

"Nous arriverons à terrasser ce virus mais l'heure n'est pas encore venue de constater cela, même si (...) les indicateurs s'améliorent."

Recul du nombre d'hospitalisations

Le nombre de personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19 continue de reculer, à 12 315 patients, contre 12 461 dimanche, soit 146 de moins en 24 heures.

Le nombre de cas graves en réanimation, en recul constant depuis deux mois, est également en baisse, à 1 024 contre 1 053 dimanche (-29). Il faut remonter au 18 mars pour retrouver un bilan quotidien faisant état de patients moins nombreux en réanimation (931).

Pour ce qui est des contaminations, l'agence Santé publique France fait état lundi soir de 211 cas confirmés supplémentaires pour un total de 154 188 depuis le début de l'épidémie.

Dans le détail, la France a enregistré 18 859 décès en milieu hospitalier et 10 350 dans les établissements médico-sociaux. Pour ces derniers, dont les établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes, ces données remontent au 2 juin et seront actualisées mardi par l'agence Santé publique France, précise la DGS.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine