CARTOONING FOR PEACE

L’actu en dessin : au Brésil, après les incendies, l'Amazonie dévastée par le Covid-19

Un autochtone brésilien déplore la déforestation en Amazonie.
Un autochtone brésilien déplore la déforestation en Amazonie. © Lasserpe, Cartooning for Peace

Alors que le Brésil a été épinglé par la communauté internationale en 2019 pour les incendies qui ont dévasté la forêt amazonienne, le pays doit désormais faire face à la pandémie de coronavirus et sa vague mortifère. Avec plus de 40 000 décès dus au Covid-19, le Brésil est le troisième pays le plus touché monde.

Publicité

Les immenses incendies qui ont frappé la forêt amazonienne ont ému la planète en août 2019 et mis le gouvernement de Jair Bolsonaro sous pression. Et le Brésil doit désormais faire face à la pandémie de coronavirus, qui le frappe durement, avec plus de 40 000 morts. C'est le sujet traité cette semaine par les dessinateurs de Cartooning for Peace.

Jeudi 11 juin au soir, le ministère de la Santé du pays a recensé 1 239 décès supplémentaires en 24 heures, élevant le bilan total à 40 919 morts dans le pays depuis le début de l’épidémie. Le pays est désormais le troisième le plus meurtri par l’épidémie, après les États-Unis et le Royaume-Uni et seuls les États-Unis ont fait état de davantage de cas confirmés de contamination que le Brésil.

Pour illustrer cette peine, le dessinateur français Lasserpe a choisi de représenter un autochtone amazonien qui, après avoir vu la forêt brûler, doit désormais subir une fois de plus la déforestation pour la fabrication de cercueils.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine