À Belgrade, le tennis à la fête pour un tournoi caritatif avec du public

Le joueur de tennis serbe Dusan Lajovic au service contre le joueur de tennis bulgare Grigor Dimitrov au cours d'un match du tournoi de charité organisé par Novak Djokovic à Belgrade, le 13 juin 2020.
Le joueur de tennis serbe Dusan Lajovic au service contre le joueur de tennis bulgare Grigor Dimitrov au cours d'un match du tournoi de charité organisé par Novak Djokovic à Belgrade, le 13 juin 2020. © Andrej Isakovic, AFP

Après plusieurs mois d'arrêt pour cause de Covid-19, quelques-uns des meilleurs joueurs de tennis retrouvent ce week-end un semblant de compétition et surtout un public très enthousiaste à Belgrade, lors du tournoi caritatif organisé par Novak Djokovic.

Publicité

Quelques-uns des meilleurs tennismen retrouvent, ce week-end, le chemin du terrain devant un public très enthousiaste à l'occasion du tournoi caritatif organisé par Novak Djokovic à Belgrade, en Serbie. Entamée samedi, cette première étape de l'"Adria tour", disputée sur terre battue en deux sets gagnants, de quatre jeux, s'achève dimanche.

La joie des retrouvailles domine au Centre de tennis Novak, situé à l'embouchure de la Save, affluent du Danube. "Pour tout vous dire, je n'avais pas rencontré autant de monde au même endroit depuis des mois", a noté tout sourire l'Allemand Alexander Zverev (N.7) juste avant le tournoi, première étape d'une mini-série d'épreuves baptisée "Adria tour".

Zverev résume l'humeur de ses compères Dominic Thiem (N.3) et Grigor Dimitrov (N.19) et celle de leur hôte, le "Djoker", qui s'est dit fier d'avoir pu organiser ce tournoi en l'espace de quelques semaines, le premier d'une série de rencontres. Ces dernières se poursuivront dans la région jusqu'au 5 juillet. 

Seul bémol, les organisateurs ont renoncé à l'étape prévue au Monténégro les 27 et 28 juin. En raison de strictes mesures sanitaires, les frontières du pays sont fermées aux citoyens serbes, "un obstacle insurmontable", selon les organisateurs.

Deux sets gagnants sur terre battue

Dès vendredi, le public, toutes générations confondues, a afflué vers l'enceinte sportive. Les joueurs se sont prêtés au jeu, en posant pour des selfies ou encore en se mêlant à un groupe d'enfants venus s'initier au tennis. Le public a également pu voire Thiem s'entrainer avec Zverev et assister à des rencontres d'exhibition.

L'ancienne N.1 mondiale serbe, Jelena Jankovic, a elle aussi pris part à la fête. Sortie d'une retraite de plus de deux ans qui n'a jamais été officialisée, elle a disputé, sous les ovations du public, un double mixte associée à Djokovic.

Les Serbes Viktor Troicki (N.184), Filip Krajinovic (N. 32) et Dusan Lajovic (N.23) ainsi que le Bosnien Damir Dzumhur (N.107) sont répartis en deux groupes dont les vainqueurs accèdent à la finale.

Deux surprises de taille ont marqué la première journée. Djokovic s'est incliné face à son compatriote Krajinovic en trois sets et Dimitrov a été battu en deux sets par Nikola Milojevic (N.168), une jeune pousse locale venue remplacer Dzumhur qui a renoncé (jambe droite) après deux jeux contre Thiem.

Dans les autres rencontres, la hiérarchie a été respectée.

Critiques sur le manque de distance sociale

La popularité de Djokovic dans les Balkans et la suspension des circuits ATP et WTA pour cause de crise sanitaire ont permis au N.1 mondial de mettre sur pieds ces tournois caritatifs. À Belgrade, 2 000 billets se sont vendus comme des petits pains. Autant de billets ont été distribués aux sponsors. 

Les spectateurs se sont vu remettre un masque à l'entrée du stade, mais peu l'on porté.

Réagissant aux critiques sur le manque de distance sociale, Novak Djokovic a fait remarquer que la région a enregistré un bilan "plutôt décent" dans sa lutte contre le coronavirus – 22 millions d'habitants, 24 000 personnes infectées et moins de 800 morts.

"Vous pouvez bien sûr critiquer, mais il ne me revient pas de dire si cela est dangereux ou non (...) nous ne faisons que respecter ce que dit le gouvernement serbe", a-t-il déclaré à la presse avant le tournoi.

Après Belgrade, l'"Adria Tour" voyagera à Zadar, sur la côte adriatique croate, où Djokovic et ses confrères seront rejoints par deux stars du tennis croate Marin Cilic (N. 37), vainqueur de l'US Open en 2014, et Borna Coric (N. 33). 

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine