Accéder au contenu principal
REPORTAGE

La RD Congo veut son indépendance alimentaire, malgré un manque de moyens

Un maraîcher, près de Kinshasa.
Un maraîcher, près de Kinshasa. © France 24
1 min

La RD Congo se pose la question de la dépendance alimentaire, car dans ce pays, le deuxième le plus touché au monde par l’insécurité alimentaire, la pandémie de Covid-19 a mis en lumière la grande dépendance aux importations. Un paradoxe pour un pays qui compte 80 millions d’hectares de terres arables, mais dont seulement 10 % sont exploités.

Publicité

En RD Congo, plus de 80 % des produits alimentaires viennent de l’étranger et il est difficile de trouver des produits congolais dans les marchés de Kinshasa. Pourtant des terres fertiles entourent la capitale congolaise, mais beaucoup ne sont pas cultivées et les rendements sont faibles, car les agriculteurs n’ont pas de système d’irrigation.

Les associations dénoncent le manque d’accès aux financements pour les agriculteurs. Pourtant, augmenter le potentiel agricole du pays est l’une des promesses du président Félix Tshisekedi, qui a annoncé un plan de relance de 4 milliards de dollars.

Cliquez sur le player ci-dessus pour regarder ce reportage exclusif de nos correspondants en République démocratique du Congo.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.