Rugby: l'Australie en ordre de marche pour organiser la Coupe du monde 2027

Publicité

Sydney (AFP)

Le rugby australien se met en ordre de marche pour décrocher l'organisation de la Coupe du monde 2027, avec l'annonce mardi d'un conseil consultatif regroupant sept personnalités, dont l'ex-premier ministre John Howard.

Le nouveau président de la fédération australienne Hamish McLennan, ancien homme de télévision, a déclaré qu'il avait formé ce conseil afin de présenter pour 2027 une "candidature à élimination directe".

"Comme je l'ai annoncé au moment où j'ai accepté de prendre la tête du board, le Mondial-2027 était une de mes priorités et nous avons fait un pas de géant en direction d'une candidature gagnante", a expliqué McLennan, élu mi-mai pour sortir le rugby australien d'une crise renforcée par la pandémie de coronavirus.

"Je suis honoré que chacune de ces personnes, qui ont connu un succès incroyable, ait accepté de soutenir ce projet important", a-t-il ajouté.

La Coupe du monde 2027 est vue comme une issue afin d'unir un sport en proie à des difficultés financières et sportives: les Wallabies ont en effet chuté à la 7e place du classement mondial alors que la Fédération, minée pas d'âpres luttes intestines, a enregistré un déficit de 10 millions de dollars australiens (5,5 millions d'euros) en 2019. Avec l'arrêt des compétitions causée par la crise sanitaire, une douzaine de dirigeants ont accepté fin mars de réduire leurs salaires de 30 % jusqu'au 30 septembre.

Les salaires des joueurs ont été réduits d'environ 60 % et Rugby Australia a licencié un tiers de son personnel début juin.

Outre John Howard, le conseil consultatif comprend la gloire australienne, double champion du monde (1991 et 1999), John Eales, et des personnalités du monde économique.

La dernière Coupe du monde organisée par l'Australie, deux fois titrée, remonte à 2003, lorsque John Howard était Premier ministre. Il avait remis le trophée à l'Angleterre qui avait brisé les rêves du peuple australien de soulever le trophée Webb Ellis sur ses terres, battu en finale à Sydney après prolongations (20-17) sur un drop de Johnny Wilkinson.

L'Australie apparaît comme la grande favorite pour 2027, même si le processus officiel ne doit débuter qu'en novembre et la désignation en 2021. L'Argentine s'est retirée de la course le mois dernier et le seul autre pays à exprimer publiquement son intérêt est la Russie. L'organisation du Mondial-2023 par la France devrait favoriser l'attribution à un pays de l'hémisphère Sud.