Wall Street grimpe à l'ouverture après les ventes au détail

Publicité

New York (AFP)

La Bourse de New York progressait nettement mardi peu après l'ouverture, portée par la hausse record des ventes au détail en mai aux Etats-Unis.

Vers 13H40 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, grimpait de 2,76% à 26.475,22 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, montait de 2,21% à 9.941,16 points.

Le S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, s'appréciait de 2,56% à 3.145,08 points.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine montait, s'établissant à 0,7661% contre 0,7215% lundi soir.

La place new-yorkaise avait fini dans le vert lundi après l'annonce de nouvelles mesures de la Réserve fédérale visant à soutenir l'économie américaine et les entreprises frappées par la crise liée au Covid-19: le Dow Jones était monté de 0,62% et le Nasdaq de 1,43%.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont rebondi de 17,7% en mai, une hausse bien supérieure aux attentes des analystes et qui met fin à trois mois de repli, selon les données du département du Commerce publiées mardi.

Le président américain Donald Trump s'est félicité de ces chiffres et a dit s'attendre à "UNE EXCELLENTE JOURNEE POUR LA BOURSE ET LES EMPLOIS" sur son compte Twitter.

Au rang des autres indicateurs, la production industrielle s'est également ressaisie en mai après un plongeon historique le mois précédent, selon les données de la Fed.

Elle a toutefois augmenté moins que prévu par les analystes (+1,4% contre 3% attendus).

La Bourse de New York réagissait également de manière positive à article de Bloomberg faisant état d'un plan de soutien aux infrastructures américaines de 1.000 milliards de dollars sur lequel plancherait l'administration Trump.

Plusieurs observateurs faisaient également état d'un essai clinique mené par une équipe de l'université d'Oxford sur un médicament, le dexamethanose, qui pourrait aider les patients en état critique atteints du Covid-19.

"Pour le marché, c'est l'alignement des planètes: l'espoir de nouvelles mesures de soutien, une possible avancée dans le traitement contre le Covid-19 et des nouvelles économiques plus qu'encourageantes", résume Patrick O'Hare de Briefing.