Brésil: le foot reprend malgré la pandémie dans l'Etat de Rio

Publicité

Rio de Janeiro (AFP)

Le champion national et continental Flamengo a célébré jeudi la reprise du football au Brésil, après trois mois d'interruption, par une victoire 3-0, dans une rencontre du championnat de l'Etat de Rio de Janeiro organisée malgré la propagation toujours rapide du Covid-19.

Sur la pelouse du célèbre stade Maracana, qui a fêté les 70 ans de son inauguration sans spectateurs en raison de la pandémie, les joueurs de Flamengo ont battu sans peine la modeste équipe de Bangu, malgré un évident manque de rythme.

Le match de jeudi était la première rencontre du championnat de Rio depuis le 16 mars, dans le deuxième Etat brésilien le plus affecté par la pandémie (plus de 87.000 contaminations au Covid-19 et près de 8.500 morts). Sur le plan national, le Brésil est également un des pays comptant le plus de cas (près d'un million) et de décès (plus de 45.000) dans le monde .

La reprise est loin de faire l'unanimité, y compris parmi les clubs: Fluminense et Botafogo, deux des quatre grandes équipes de la ville, ont menacé de boycotter le tournoi et d'attaquer la fédération en justice.

Avant la rencontre de jeudi, des supporters de six clubs se sont rassemblés près du Maracana pour protester contre les gouvernements fédéral et régional ainsi que la mairie, qui a donné son feu vert pour le retour du football.

Malgré ces critiques, les compétitions pourraient reprendre prochainement dans d'autres Etats fédéraux. Le championnat national aurait dû commencer début mai, à l'issue des compétitions locales de chaque Etat, mais aucune nouvelle date n'a été arrêtée.