CARTOONING FOR PEACE

L’actu en dessin : Jair Bolsonaro shoote dans la liberté de la presse

Caricature de Jair Bolsonaro réalisée par le dessinateur mexicain Rodriguez.
Caricature de Jair Bolsonaro réalisée par le dessinateur mexicain Rodriguez. © Rodriguez, Cartooning for Peace

Alors qu'un match de football du championnat de Rio s'est à nouveau tenu jeudi au Brésil en pleine pandémie de coronavirus, les caricaturistes du pays dénoncent les intimidations à leur encontre du gouvernement de Jair Bolsonaro.

Publicité

Alors que la pandémie de coronavirus bat son plein au Brésil et que la reprise des matches de football dans l'État de Rio est contestée, les caricaturistes et dessinateurs du pays s'insurgent contre les intimidations qu'ils affirment subir de la part du gouvernement de Jair Bolsonaro.

Dans une lettre ouverte diffusée mardi et signée notamment par l'Association des dessinateurs du Brésil et le Syndicat des journalistes professionnels de l'État de Sao Paulo, ils dénoncent la "persécution politique" et "l'intolérance" des autorités, après l'ouverture d'une enquête par le ministre de la Justice, André Mendonça, au sujet d'un dessin d'Aroeira.

Membre de Cartooning for Peace, le caricaturiste mexicain Rodriguez a donc décidé de dépeindre un Jair Bolsonaro armé comme un policier tirant dans un ballon estampillé "Cartoonists". Un dessin qu'il a voulu comme un geste de solidarité avec ses collègues brésiliens Laerte, Montanaro, Benett, Mor et Aroeira, a-t-il expliqué dans un tweet.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine