Foot européen : le Real premier de cordée, Liverpool contraint à patienter

L'attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema (d), félicité par ses coéquipiers après son but lors du match de Liga face à la Real Sociedad, à San Sebastian, le 21 juin 2020
L'attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema (d), félicité par ses coéquipiers après son but lors du match de Liga face à la Real Sociedad, à San Sebastian, le 21 juin 2020 © Ander Gillenea, AFP

En Liga, le Real Madrid a profité du faux pas du FC Barcelone pour reprendre la main au classement, tandis que Liverpool, qui pouvait faire un nouveau pas vers son premier sacre depuis 30 ans, a été ralenti par Everton. Bilan du week-end.

Publicité

Premier League : Liverpool retarde un brin l'inéluctable

Pas encore de révolution en vue du côté de l'Angleterre, même si Liverpool, pour sa reprise, n'a pu faire mieux qu'un nul face à Everton (0-0). Un derby de la Mersey sans buts qui permettra à Manchester City de retarder un peu l'échéance du titre promis aux Reds, quel que soit son résultat lundi soir face à Burnley.

Dans la lutte pour le podium, Chelsea s'est relancé en allant chercher trois points à Aston Villa (1-2) tandis que Leicester laissait filer deux précieuses unités contre Watford (1-1). Les Foxes restent troisièmes mais sont désormais à portée de tir des Blues. À noter enfin la deuxième défaite de rang d'Arsenal, battu par Brighton et désormais dixième au classement, loin des places européennes.

Liga : le Barça laisse la main à son grand rival

Accroché au terme d'une rencontre compliquée (0-0), le Barça n'a pu ramener qu'un nul de la pelouse du FC Séville, vendredi. Une opportunité que le Real Madrid, opposé dimanche à la Real Sociedad, n'a pas laissé filer (1-2). Les Merengue occupent désormais la tête de la Liga, à égalité de points avec les Blaugrana.

À noter également le succès de Valence contre Osasuna (2-0), qui permet au club "che" de rester en embuscade dans la course à l'Europe. Enfin, le Celta Vigo s'est offert le carton du week-end en corrigeant Alavés (6-0). Une démonstration qui donne aux Celtes un peu d'air en bas de tableau.

Bundesliga : derrière le Bayern, les positions se figent

Une semaine après l'officialisation du sacre du Bayern, les derniers enjeux de la Bundesliga s'envolent un par un. La deuxième place, enjeu d'un duel entre le Borussia Dortmund et le RB Leipzig, a tourné en faveur des premiers, samedi (2-0). Le Borussia est désormais assuré d'être une nouvelle fois dauphin, tandis que le le club de Red Bull reste sous la menace de M'Gladbach, revenu à une petite longueur après sa victoire face à Paderborn (1-3).

En bas de tableau, la saison cauchemar du Werder Brême se confirme, avec une nouvelle défaite face à Mayence (3-1) qui rapproche un peu plus encore le club de la deuxième division.

Serie A : l'Inter et l'Atalanta s'accrochent

L'Italie a également retrouvé le chemin des pelouses, le week-end dernier, avec quatre rencontres programmées. Dans la course au titre, l'Inter Milan n'a pas dit son dernier mot en glanant trois points contre la Sampdoria (2-1), tandis que l'Atalanta a consolidé sa quatrième place en corrigeant Sassuolo (4-1).

Dans les autres rencontres de cette reprise, le Torino et Palerme n'ont pas réussi à se départager (1-1), tandis que le Hellas Vérone a décroché un succès crucial face à Cagliari (2-1) dans la course à l'Europe.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine