La NBA veut promouvoir la justice sociale et combattre le racisme

Publicité

New York (AFP)

La ligue nord-américaine de basketball souhaite promouvoir la justice sociale et combattre le racisme dès la reprise de la saison, prévue fin juillet, ont affirmé mercredi le patron de la NBA, Adam Silver, et Chris Paul, le représentant du syndicat des joueurs.

"Le problème du racisme systémique et de la brutalité policière dans notre pays doit cesser", a déclaré Chris Paul, meneur d'Oklahoma City.

"C'est notre travail, en tant que joueurs et en tant que ligue, d'utiliser notre plateforme collective pour donner un coup de projecteur sur ces problèmes et de peser pour y remédier", a-t-il ajouté.

Après le décès de George Floyd, mort étouffé sous le genou d'un policier il y a un mois à Minneapolis, des joueurs de NBA ont réclamé des actions concrètes contre l'injustice sociale, notamment dans les pratiques d'embauches.

Si aucun plan concret n'a été décidé pour le moment, différentes propositions sont apparues ces derniers jours.

Parmi les demandes des joueurs, une meilleure représentation des Noirs dans les instances dirigeantes de la ligue, des dons en faveur d'organisations au service de la communauté afro-américaine ou encore créer une fondation NBA afin de permettre à cette communauté de bénéficier de meilleures possibilités éducatives et économiques.

"La ligue et les joueurs ont une position unique afin d'avoir un impact direct pour combattre le racisme systémique dans notre pays, et nous assurons que nous nous engagerons collectivement afin de construire une société plus égalitaire et plus juste", a dit le patron de la NBA, Adam Silver.

"Lors de la reprise de la saison (à Orlando, en Floride), notre but commun est d'attirer l'attention sur ces sujets importants de justice sociale", a-t-il continué.