Accéder au contenu principal

Roundup : un accord de 10 milliards de dollars met fin à la majorité des procédures contre Bayer

Le désherbant Roundup, commercialisé par Bayer, est mis en cause dans les plaintes contre le groupe Monsanto.
Le désherbant Roundup, commercialisé par Bayer, est mis en cause dans les plaintes contre le groupe Monsanto. © AFP (archives)

Le groupe allemand Bayer a annoncé mercredi un accord d'indemnisation d'environ 10 milliards de dollars avec des plaignants américains qui imputent au Roundup, un pesticide à base de glyphosate commercialisé par sa filiale Monsanto, le cancer dont ils souffrent. 

Publicité

Un accord a été trouvé mettant fin à un contentieux entre des utilisateurs de Roundup et Bayer, a annoncé le groupe allemand. La firme s’est engagée à verser entre 10,1 et 10,9 milliards de dollars pour mettre un terme aux procédures lancées par près de 100 000 Américains ayant souffert d'un cancer qu'ils imputent à leur exposition au Roundup, un herbicide à base de glyphosate produit par Monsanto.

Le groupe allemand de chimie et pharmacie s'efforce de mettre fin aux poursuites engagées aux États-Unis contre le Roundup et d'autres produits à base de glyphosate, dont il a hérité lors du rachat de Monsanto pour 63 milliards de dollars, bouclé en 2018.

>> À lire : Dix choses à savoir sur le glyphosate

L'accord ne couvre pas toutes les plaintes

Le règlement annoncé mercredi ne règle pas tous les contentieux, Bayer ayant précisé qu'il portait sur environ 75 % de procédures ouvertes aux États-Unis"qui concernent environ 125 000 plaintes au total", a déclaré Bayer dans un communiqué.

L'accord "résout les litiges actuels et met en place un mécanisme clair pour gérer les risques des litiges potentiels futurs", selon ce communiqué.

Ces "futurs cas potentiels seront régis par un 'accord de classe' soumis à l'approbation du tribunal. L'accord comprend la création d'une classe de potentiels futurs plaignants et la création d'un comité scientifique de classe indépendant."

>> À lire : La France va retirer de la vente 36 produits à base de glyphosate

Bayer continuera de commercialiser le Roundup et n'a pas l'intention de préciser sur ses emballages qu'il serait susceptible de provoquer l'apparition d'un cancer.

Avec Reuters 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.