Accéder au contenu principal

Eventuel report des régionales: "les élections ne sont pas facultatives", fustige Marine Le Pen

Marine Le Pen lors d'une conférence de presse le 16 juin 2020, à Dijon
Marine Le Pen lors d'une conférence de presse le 16 juin 2020, à Dijon PHILIPPE DESMAZES AFP
2 min
Publicité

Fréjus (AFP)

"Les élections ne sont pas facultatives", a fustigé jeudi la patronne du Rassemblement national Marine Le Pen à propos d'un éventuel report des élections régionales de 2021 à 2022, après l'élection présidentielle.

"Rien ne justifie le report des départementales et des régionales, nous y sommes opposés, les élections ne sont pas facultatives", a déclaré Mme Le Pen lors d'une visite à Fréjus (Var), où le maire sortant RN David Rachline a été réélu dès le premier tour des municipales, le 15 mars dernier.

Emmanuel Macron a "ouvert le débat" d'un report après la présidentielle de 2022 des élections régionales prévues en mars 2021, "un moment où nous devons tous être mobilisés pour la relance du pays", avait indiqué l'Elysée lundi.

"C'est inédit, ça démontre que le président de la République ne sent tenu par rien, il se comporte en mauvais monarque qui considère les élections comme un fait facultatif et il va jusqu'à faire du chantage aux présidents de régions" à propos de leurs plans de relance économiques, a réagi Mme Le Pen jeudi.

Par ailleurs à propos du second tour des municipales dimanche, Mme Le Pen a estimé qu'il pouvait y avoir "des surprises", évoquant de possibles victoires de son parti à Perpignan (Pyrénées-Orientales), Vauvert (Gard), Moissac (Tarn-et-Garonne), Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais) et Puget-sur-Argens, près de Frejus.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.