Royaume-Uni : six blessés dans une attaque au couteau à Glasgow, le suspect abattu

Une attaque au couteau s'est déroulée vendredi 26 juin dans un hôtel du centre-ville de Glasgow.
Une attaque au couteau s'est déroulée vendredi 26 juin dans un hôtel du centre-ville de Glasgow. © Robert Perry, AFP

Six personnes, dont un policier, ont été blessées vendredi dans une attaque au couteau à Glasgow, a annoncé la police écossaise, qui a également déclaré que l'assaillant avait été abattu. Les enquêteurs ne considèrent pas l'attaque comme terroriste.

Publicité

Six personnes ont été blessées, vendredi 26 juin, dans une attaque au couteau perpétrée dans un hôtel du centre-ville de Glasgow, a annoncé Steve Johnson, un responsable de la police écossaise, qui a également déclaré que l'assaillant avait été abattu. Pour la police, l'attaque n'est "pas considérée comme du terrorisme".

"L'individu sur lequel la police a ouvert le feu est mort. Six autres personnes blessés sont à l'hôpital, dont un policier, qui se trouve dans un état critique mais stable", a-t-il annoncé sur Twitter.

Un témoin a déclaré à la chaîne de télévision Sky News avoir vu plusieurs personnes couvertes de sang recevoir des soins des services d'urgence ainsi que l'arrivée de la police sur le lieu de l'attaque, qui s'est produite aux alentours de 12 h 15.

Un important dispositif des forces de l'ordre a par la suite été déployé dans le centre-ville de Glasgow et plusieurs rues ont été bouclées, a constaté un journaliste de l'AFP.

Cet incident survient six jours après la mort de trois personnes dans une attaque au couteau à Reading, une attaque qualifiée de terroriste par la police britannique.

Un hôtel accueillant des demandeurs d'asile

Selon l'association Positive Action in Housing, spécialisée dans le logement de migrants, l'hôtel où s'est déroulée l'attaque accueillait des demandeurs d'asile mis à l'abri pendant le confinement imposé pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

L'Association kurde écossaise, citée par le journal Glasgow Times, a précisé qu'une centaine de demandeurs d'asile étaient hébergés dans cet hôtel et se plaignaient d'être bloqués à l'intérieur, sans argent, tandis que certains souffraient de problèmes de santé.

Boris Johnson "profondément attristé"

"Mes pensées vont à toutes les personnes impliquées", a rapidement réagi la Première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, sur Twitter. "Veuillez aider les services d'urgence à faire leur travail en restant loin de la zone – et ne partagez pas d'informations non confirmées."

00:21

De son côté, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, s'est dit "profondément attristé" par le "terrible incident" de Glasgow. "Je pense à toutes les victimes et à leurs familles. Merci à nos courageux services d'urgence", a-t-il ajouté sur Twitter.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine