Airbus va supprimer 15 000 postes, dont 5 000 en France

Le logo Airbus près de son site à Nantes.
Le logo Airbus près de son site à Nantes. © Stéphane Mahé, Reuters

Airbus a annoncé mardi son intention de supprimer environ 15 000 postes d'ici l'été 2021 dans le cadre d'un plan de restructuration mis en place pour faire face à la crise du transport aérien provoquée par la pandémie de Covid-19.

Publicité

Le secteur aéronautique est en crise. Après Air France, c'est le constructeur européen Airbus qui a annoncé, mardi 30 juin, son intention de supprimer des milliers de postes d'ici l'été 2021. Il s'agit de 15 000 postes qui devraient ainsi disparaître dans dans le cadre d'un plan de restructuration mis en place pour faire face à la crise du transport aérien provoquée par l'épidémie de Covid-19.

Airbus prévoit de supprimer 5 000 postes en France, 5 100 en Allemagne, 1 700 au Royaume-Uni, 900 en Espagne et 1 300 postes sur les autres sites dans le reste du monde, déclare l'avionneur européen dans un communiqué.

Ce plan vise à "adapter les effectifs mondiaux d'Airbus et à redimensionner son activité dans l’aviation commerciale en réponse à la crise du Covid-19", selon le même communiqué.

"Le processus d'information et de consultation avec les partenaires sociaux a débuté en vue de conclure des accords dont la mise en œuvre débutera à l'automne 2020", ajoute le groupe.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine