Accéder au contenu principal

L'Élysée annonce la démission du gouvernement d'Édouard Philippe

Emmanuel Macron et Edouard Philippe le 29 juin 2020 au palais de l'Elysée à Paris
Emmanuel Macron et Edouard Philippe le 29 juin 2020 au palais de l'Elysée à Paris CHRISTIAN HARTMANN POOL/AFP/Archives
2 mn

Le Premier ministre français Édouard Philippe a présenté sa démission à Emmanuel Macron qui l'a acceptée, annonce l'Élysée vendredi. Il assure le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau gouvernement.

Publicité

C'est désormais officiel. Le Premier ministre français Édouard Philippe se retire. Il "a remis ce jour la démission du gouvernement au président de la République, qui l’a acceptée", a déclare l'Élysée dans un communiqué publié vendredi 3 juillet. Un nouveau chef de gouvernement doit être nommé dans les prochaines heures.

Le communiqué ne précise pas si Édouard Philippe sera reconduit ou remplacé à Matignon. Sa cote de popularité s'est envolée ces dernières semaines avec l'épidémie du coronavirus et sa réélection à la mairie du Havre. Selon un sondage Harris Interactive publié le 28 juin, 55 % des Français souhaitaient le voir poursuive son action à la tête du gouvernement.

Ses proches semblent convaincus de son départ. Gilles Boyer, un de ses très proches, a tweeté : "fier des 1145 jours" passés à Matignon".

Composition du nouveau gouvernement avant mercredi

Un remaniement ministériel était attendu après qu'Emmanuel Macron a juré de tracer une nouvelle voie pour les deux dernières années de son mandat. Le gouvernement continuera de gérer "les affaires courantes" jusqu'à ce qu'un nouveau gouvernement soit nommé, a ajouté la présidence.

En conséquence, le Conseil des ministres, prévu vendredi matin, ne se tiendra pas. La composition du nouveau gouvernement devrait être connue avant mercredi, date du prochain conseil des ministres, selon son entourage.

Toute activité ministérielle a aussitôt été interrompue. À l'Assemblée, où était examiné le troisième projet de budget rectifié, la séance a été suspendue. Du fait de la démission du gouvernement, "nous allons interrompre nos travaux", a indiqué le président de séance Hugues Renson (LREM), alors que le secrétaire d'État au numérique Cédric O était présent.

Priorité du nouveau gouvernement : la politique de santé et la réforme des retraites

Depuis le début du quinquennat, 17 ministres ont quitté le gouvernement, dont 13 démissionnaires, la dernière en date était Agnès Buzyn.

Le prochain gouvernement sera chargé d'appliquer le "nouveau chemin" qu'Emmanuel Macron a commencé à dessiner, avec une priorité sur la politique de santé, le grand âge et un plan pour la jeunesse. Un changement qui s'annonce dans la continuité avec notamment la remise en chantier de la réforme des retraites.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.