Accéder au contenu principal
CARTOONING FOR PEACE

L'actu en dessin : quand Pékin asphyxie les libertés des Hong-Kongais

Le dessinateur du de Volkskrant, Schot, revient sur la loi tant redoutée sur la sécurité nationale à Hong-Kong, promulguée le 30 juin.
Le dessinateur du de Volkskrant, Schot, revient sur la loi tant redoutée sur la sécurité nationale à Hong-Kong, promulguée le 30 juin. © de Volkskrant, Schot (Pays-Bas)
1 mn

"Je ne peux pas respirer". C'est par ces mots, reprenant ceux de l'Afro-Américain George Floyd avant sa mort en mai dernier, que le dessinateur du Volkskrant, Bas van der Schot, a choisi d'illustrer l'actualité hongkongaise pour Cartooning for Peace.

Publicité

Cette semaine, Pékin a repris la main sur Hong Kong, comme l'illustre Bas van der Schot (dit Schot) dans son croquis pour Cartooning for Peace. Le gouvernement chinois a adopté en début de semaine la loi controversée sur la sécurité nationale. Elle prévoit de réprimer le "séparatisme", le "terrorisme" et la "collusion avec des forces extérieures et étrangères", faisant craindre à l'opposition un recul inédit des libertés.

Ce texte est jugé liberticide par la communauté internationale, au point que Londres a proposé d'étendre l'accès des Hongkongais à la citoyenneté britannique. "En attendant, les Hongkongais sont face à un dilemme (que les dessinateurs de presse connaissent bien !) : autocensure ou départ forcé…", souligne Cartooning for Peace.

Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés à promouvoir, par l’universalité du dessin de presse, la liberté d’expression, les droits de l’Homme et le respect mutuel entre des populations de différentes cultures ou croyances.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.