Accéder au contenu principal

Passation de pouvoirs : Édouard Philippe "passe le flambeau" à Jean Castex

L'ancien Premier ministre Édouard Philippe et le nouveau Premier ministre Jean Castex se tiennent sur les marches de l'hôtel Matignon à Paris, le 3 juillet 2020.
L'ancien Premier ministre Édouard Philippe et le nouveau Premier ministre Jean Castex se tiennent sur les marches de l'hôtel Matignon à Paris, le 3 juillet 2020. © Thomas Samson, AFP
3 mn

Après trois années comme chef du gouvernement, Édouard Philippe a reçu Jean Castex à Matignon, vendredi après-midi, pour la traditionnelle passation de pouvoirs. Il s'est déclaré "très heureux" de "passer le flambeau".

Publicité

Jean Castex, nommé quelques heures auparavant Premier ministre par Emmanuel Macron, est arrivé, vendredi 3 juillet après-midi, à l'hôtel Matignon pour la passation de pouvoirs avec Édouard Philippe.

Devant une foule compacte de collaborateurs, les deux hommes ne se sont pas serré la main, en raison des gestes barrières destinés à éviter la propagation du Covid-19.

À l'issue d'un entretien privé, Édouard Philippe s'est déclaré "très heureux" de "passer le flambeau" à Jean Castex auquel il a souhaité "très sincèrement" beaucoup de réussite et de succès.

"Esprit ouvert et main ferme"

"Je suis très heureux de vous accueillir dans cet hôtel de Matignon et de vous passer le flambeau", a-t-il dit au nouveau Premier ministre lors de la traditionnelle cérémonie de passation de pouvoir.

Soulignant que son successeur avait une connaissance fine du pays, un sincère attachement à l'État et du sens politique, Édouard Philippe a dit n'avoir "aucun doute" que Jean Castex saura "prendre les bonnes décisions".

La France, a-t-il poursuivi au coté de son successeur, a besoin d'un esprit ouvert et une main ferme, "et je pense que vous avez cet esprit ouvert et cette main ferme".

Discours de politique générale "au milieu de la semaine prochaine"

Jean Castex a, pour sa part, salué le souci constant de son prédécesseur, Édouard Philippe, de protéger les Français dans la crise sanitaire du Covid-19.  "Les trois années que vous avez passées ici à Matignon à diriger l'action gouvernementale resteront sans doute marquées dans l'histoire de notre pays", a déclaré Jean Castex lors de la passation de pouvoirs.

Vantant le bilan de son prédécesseur en matière de croissance économique, d'investissements, de lutte contre le chômage ou bien encore de recul de la fiscalité, avant que la survenue de l'épidémie de coronavirus ne vienne bouleverser la situation, Jean Castex a évoqué "le courage, la clairvoyance, la hauteur de vue et l'élégance" de celui qui dirigeait le gouvernement depuis le début du quinquennat d'Emmanuel Macron.

Sur TF1, vendredi soir, le nouveau Premier ministre a annoncé qu'il souhaitait que son gouvernement soit à pied d'oeuvre le plus vite possible, indiquant qu'il voulait prononcer son discours de politique générale "au milieu de la semaine prochaine".

Le premier chantier de Jean Castex à Matignon sera, a-t-il dit, "le plan de relance du pays, la reconstruction en investissant dans des secteurs d'avenir", notamment l'écologie. "L'écologie, a-t-il insisté, n'est pas une option, elle est entrée dans toutes les têtes, elle transcende la classe politique."

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.