Accéder au contenu principal

L'Italie va accueillir en Sicile les 180 migrants de l'Ocean Viking

L'Italie procède à des tests sur les 180 migrants secourus par le bateau humanitaire Ocean Viking en Méditerranée en vue de les transporter à bord d'un navire de quarantaine en Sicile.
L'Italie procède à des tests sur les 180 migrants secourus par le bateau humanitaire Ocean Viking en Méditerranée en vue de les transporter à bord d'un navire de quarantaine en Sicile. © Shahzad Abdul, AFP
3 mn

Les 180 migrants secourus par le bateau humanitaire Ocean Viking en Méditerranée vont être accueillis en Sicile, après avoir reçu dimanche l'autorisation des autorités italiennes. Vendredi, le bateau s'était déclaré en "état d'urgence" en raison de bagarres et de tentatives de suicide à bord.

Publicité

À bord de l'Ocean Viking, c'est le "soulagement" après la tempête de ces derniers jours. Le navire humanitaire a reçu dimanche 5 juillet l'autorisation de l'Italie pour débarquer à Porto Empedocle, en Sicile, les 180 migrants qu'il a secourus en mer, a annoncé l'ONG SOS Méditerranée.

Ces migrants seront cependant placés en quarantaine sur un autre navire avant de regagner la terre ferme, a indiqué dimanche après-midi le ministère italien de l'Intérieur. "Ils sont autorisés à être transférés à bord du Moby Zaza", un ferry amarré dans le port sicilien, a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Dino Martirano, précisant qu'ils devraient observer une quatorzaine.

"Nous avons reçu l'instruction des autorités maritimes italiennes de débarquer les rescapés à bord à Porto Empedocle. Le navire (Ocean Viking) fait route en ce moment vers ce port que nous pensons rallier d'ici demain (lundi) matin", a indiqué SOS Méditerranée à l'AFP.

Une équipe médicale était montée à bord pendant le week-end pour procéder à des tests sur les 180 migrants secourus. Dépêchée par les autorités dans le port sicilien de Pozzallo, elle a "établi l'absence de problèmes sanitaires particuliers et a également rapporté que les tensions enregistrées sur le bateau (de l'ONG SOS Méditerranée) sont en voie d'être apaisées", a indiqué une source au ministère italien de l'Intérieur.

Ocean Viking : "Les rescapés seront transférés lundi dans un navire quarantaine"

Bateau déclaré en "état d'urgence"

Bagarres, tentatives de suicide, menaces physiques envers l'équipage : la tension était devenue telle à bord que le navire humanitaire s'était déclaré vendredi en "état d'urgence", une première. Depuis jeudi, plusieurs bagarres avaient éclaté, principalement entre groupes ethniques, et six tentatives de suicide avaient été recensées.

>> À lire, sur InfoMigrants : "Ocean Viking : deux migrants se jettent à l'eau par désespoir"

Les 180 migrants, parmi lesquels des Pakistanais, des Nord-Africains, des Érythréens et des Nigérians, ont été secourus par le navire de SOS Méditerranée lors de quatre opérations distinctes, les 25 et 30 juin. Parmi eux, 25 sont mineurs.

Cela fait une semaine que le navire a effectué sa première demande d'attribution d'un port pour débarquer ces personnes, mais après plusieurs requêtes auprès des autorités italiennes et maltaises – l'un des sauvetages a été effectué à cheval sur les eaux dépendant de ces deux pays, tandis que les trois autres l'ont été dans celles de Malte –, l'Ocean Viking n'avait jusqu'ici reçu que des réponses négatives des deux pays.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.