Accéder au contenu principal

Pékin convertit un hôtel de Hong Kong en nouveau bureau de sécurité nationale

Installation de la devanture du nouveau bureau de sécurité nationale dans un hôtel de Hong Kong, le 8 juillet 2020.
Installation de la devanture du nouveau bureau de sécurité nationale dans un hôtel de Hong Kong, le 8 juillet 2020. © Tyrone Siu, Reuters
2 mn

La Chine a inauguré, mercredi, dans un hôtel de Hong Kong, des bureaux qui permettront à ses agents de sécurité d'agir ouvertement pour la première fois dans l'ex-colonie britannique, en application de la nouvelle loi de sécurité nationale imposée la semaine dernière.

Publicité

La Chine a ouvert, mercredi 8 juillet, son nouveau bureau de sécurité nationale à Hong Kong, faisant d'un hôtel d'un district commercial de la ville, le Metropark Hotel, son quartier général.

"L'organe de sécurité nationale du gouvernement central dans la région administrative spéciale de Hong Kong a été inauguré, mercredi matin", a indiqué l'agence officielle chinoise Chine Nouvelle.

Un drapeau chinois a été déployé à l'extérieur du bâtiment et une plaque portant l'emblème de la Chine a été installée.

Nouvelle loi de sécurité nationale

Zhang Yanxiong, le "faucon" nommé à la tête du bureau, et la cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam, dénoncée par ses adversaires comme étant une marionnette de Pékin, ont assisté à la cérémonie d'ouverture.

"La cérémonie d'inauguration d'aujourd'hui est un moment historique car nous assistons à une nouvelle étape dans la mise en œuvre d'un système juridique et d'un mécanisme, qui permettra de maintenir la sécurité nationale à Hong Kong", a déclaré Carrie Lam.

Le bureau va superviser l'application par l'exécutif local de la nouvelle loi de sécurité imposée la semaine dernière par Pékin, laquelle prévoit de punir la subversion, le terrorisme, le séparatisme et la collusion avec des forces étrangères.

Cette nouvelle loi autorise pour la première fois les agences de sécurité de Chine continentale à s'implanter dans la région administrative spéciale.

Avec Reuters et AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.